Quand James Blunt spamme le Royaume-Uni

30/07/13 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

L'équipe marketing de James Blunt a, par erreur, envoyé un mail promotionnel à l'ensemble des Britanniques inscrits sur les listes de diffusion de Warner Music, la maison de disques du chanteur, y compris celles d'autres artistes.

Quand James Blunt spamme le Royaume-Uni

James Blunt © Reuters/Pool New

Vous avez un nouveau message. "J'aimerais que vous soyez le premier à écouter mon nouveau single." Joie, palpitations. Et puis les fans de B.o.B ou de Cee Lo Green ont dû tiquer lorsqu'ils se sont aperçus que ce mail de Warner Music ne concernait pas leur musicien préféré, mais James Blunt.

L'équipe chargée de la communication du chanteur de You're Beautiful a gonflé les boites mails de toutes les personnes britanniques figurant sur une mailing list de la maison de disque avec un courriel vantant le nouveau titre de James Blunt, Bonfire Heart. Soit des dizaines de milliers de destinataires. Certains artistes signés chez Warner, telle Nina Nesbitt, ont eux aussi reçu cette nouvelle qu'ils n'ont pas demandée.

Les données des inscrits ont-elles été volontairement communiquées? S'agit-il d'un gros coup marketing de la part du Britannique? La société Warner Music évoque plutôt une simple erreur de manipulation, comme il en arrive parfois ("A clerical error"). James Blunt n'a d'ailleurs pas tardé à réagir sur son compte Twitter officiel: "Oops... Just emailed the whole of the UK by mistake! Ha!". Des excuses tout de même un peu plates.

C.G.

En savoir plus sur:

Nos partenaires