Pukkelpop J1 - Tame Impala: ça plane pour moi

19/08/10 à 22:28 - Mise à jour à 22:28

Premier concert de la journée -et donc du festival- en compagnie des convaincants Australiens de Tame Impala, sensation indé de ces derniers mois.

Pukkelpop J1 - Tame Impala: ça plane pour moi

© Olivier Donnet

Avec ses 8 scènes, ses quelque 200 groupes, sa programmation résolument pointue et défricheuse, le Pukkelpop festival a des allures de supermarché géant de la musique indépendante -cherchez l'erreur. Auquel on se rend forcément chaque année muni d'une liste de courses savamment détaillée. Et au haut de laquelle figurait ce jeudi la sensation psyché Tame Impala. Direction le rayon frais, donc, en ce tout début de festivités, les Australiens comptant, avec un premier disque (InnerSpeaker) mixé par l'inusable Dave Fridmann (Mercury Rev, The Flaming Lips, The Delgados), parmi les plus belles révélations du premier semestre 2010. Non sans, au préalable, tailler notre chemin à la machette à travers un site surpeuplé -l'événement affiche archi complet depuis des semaines-, grouillant de kids portant fièrement le t-shirt Iron Maiden. Y a pas à dire, ça fait peur.

Club, 14H20. S'ils ont déjà tourné en compagnie de MGMT, Yeasayer ou des Black Keys, les Australiens déboulent ainsi pour leur toute première fois sur une scène belge. Cousin vaguement éloigné des plus beaux fleurons du rock psychédélique US contemporain (Warlocks, Black Angels, Brian Jonestown Massacre), Tame Impala rappelle aussi et peut-être surtout les Beatles période camée -le groupe s'en tenant, jusque dans ses errances les plus lysergiques, à une trame résolument pop, tandis que la voix de son leader Kevin Parker évoque parfois à s'y méprendre celle de feu John Lennon. Trio muant en quatuor en live, le groupe use et abuse des effets réverbérants, voire des soli à l'ancienne, mais ne se vautre jamais dans la panade hallucinogène, offrant même ça et là quelques moments de haute voltige, planants au possible. Une excellente mise en jambes, en somme.

Nicolas Clément, à Kiewit

Nos partenaires