ProPulse 2016: nos six plus belles découvertes

08/02/16 à 15:31 - Mise à jour à 15:30

ProPulse a ouvert les portes du Botanique aux artistes belges émergents et au public ces 3, 4 et 5 février derniers. Rapide portrait de six talents de demain sélectionnés pour le plaisir de vos oreilles.

ProPulse 2016: nos six plus belles découvertes

Victoria Tibblin et Jean Sal forment le duo belgo-suédois, Victoria+Jean. © Hugo Michaux

Diversité et originalité ont été les maîtres-mots du cinquième festival ProPulse. Ce rendez-vous annuel, qui offre une vitrine aux jeunes artistes prometteurs pendant une semaine, mélange toutes les musiques aux arts de la scène et les confronte aux professionnels du métier. ProPulse ouvre également ses portes au grand public pendant trois soirées entre la Rotonde et l'Orangerie. De la pop funky à la folk nordique en passant par du punk noise, voici nos six plus belles découvertes.

Kings of Edelgran

Évoquant la voix envoûtante de Bon Iver comme le rock nordique de Sigur Ros, Kings of Edelgran offre le temps d'un concert une évasion dans la nature sauvage. Jérome Caudron à la guitare et Josias Delcourt au chant nous emmènent bien loin de Tubize qui a vu naître le groupe d'indie folk.

Aprile

Nicolas Donnay aka Aprile pose sa voix particulière sur des sons funky aux touches eighties. Il a déjà envahi les ondes cet été avec sa Cheap Chick mais il est tout aussi frais et singulier lors de ses prestations acoustiques.

Victoria + Jean

Pas besoin de jouer le jeu des références pour définir Victoria + Jean tant ce groupe vient d'un autre monde. La voix écorchée de Victoria se marie à merveille avec les caresses électriques de la guitare de Jean. Audacieux et avant-gardiste, ce duo belgo-suédois offre un univers puissant et unique avec son premier album Divine Love.

Ulysse

Le trio qui change d'instruments comme de chemises à manches courtes n'a pas fini de faire parler de lui. Depuis leur titre phare Wounds, Arnaud Duynstee, Benoit Do Quang et Julien Gathy ont enchainé les concerts, les festivals et les interviews. Avec ses sonorités électroniques parfois exotiques - ne dites pas électro-pop - Ulysse est l'un des plus beaux espoirs de la scène belge.

In Lakesh

Gagnant du concours tremplin du Verdur Rock 2015, In Lakesh est composé de cinq multi-instrumentistes franco-belges. Un peu timide au début, le groupe alternatif à l'univers indie-folk prend vite de la confiance pour nous offrir un set massif et percutant.

Coubiac

Ce groupe bruxellois a réveillé la Rotonde avec son punk noise enragé. Tatoué du crâne aux pieds, Muzah Van Tricht s'est agité dans son mini short en jeans de la scène à la fosse créant un mini-pogo à lui tout seul. Cinq ans après leur formation, les infatigables Coubiac sortent leur premier album Lunch, du bruit tout en finesse. Bon appétit.

En savoir plus sur:

Nos partenaires