Prophets of Rage, nouveau supergroupe avec du RATM et du Public Enemy dedans

19/05/16 à 11:21 - Mise à jour à 11:29

Source: Pitchfork

Le groupe comprendra 3/4 de Rage Against the Machine, ainsi que Chuck D de Public Enemy et B-Real de Cypress Hill.

Prophets of Rage, nouveau supergroupe avec du RATM et du Public Enemy dedans

Chuck D et Tom Morello © EPA/REUTERS

Mercredi, il n'aura pas fallu plus qu'une annonce cryptique (quelques affiches dans les rues de Los Angeles, un site décomptant les jours jusqu'au 1er juin et une poignée de tweets bien placés) pour mettre les fans de Rage Against the Machine en émoi: les rumeurs de reformation allaient bon train. Et l'interview du bassiste Tim Crommerford donné l'an dernier à Rolling Stone, ressortie pour l'occasion, n'aidera pas le bruit à se calmer: il y affirmait notamment que Rage était "toujours un groupe", qu'ils "pourraient encore jouer" et qu'ils "n'avaient rien de programmé maintenant, mais on ne sait pas ce que le futur nous réserve".

Ce matin pourtant, on apprend via Billboard qu'il ne s'agira pas d'une reformation à proprement parler, mais plutôt d'une collaboration "deluxe" entre les trois musiciens de Rage Against the Machine (Tom Morello, Tim Crommerford et Brad Wilk), Chuck D de Public Enemy et B-Real de Cypress Hill. Zach de la Rocha n'est pas impliqué dans le projet.

Le groupe s'appellera Prophets of Rage, du nom d'un morceau de Public Enemy, et jouerait des morceaux des trois groupes réunis. Le premier concert devrait avoir lieu au Hollywood Palladium le 3 juin prochain.

Rage Against the Machine s'était plusieurs fois reformé depuis sa séparation en 2000, sans pour autant enregistrer de nouveaux titres. Depuis, Zach de la Rocha a sorti plusieurs titres en solo, a multiplié les collaborations (la dernière en date, avec Run the Jewels, vaut carrément le détour), et a également sorti un EP incontournable avec Jon Theodore, le batteur de The Mars Volta, sous le nom de One Day As A Lion. Quoi qu'il en soit, le remplacer par Chuck D et B-Real est certainement une meilleure idée que d'avoir dégoté Chris Cornell pour former Audioslave...

Nos partenaires