Laurent de Sutter
Laurent de Sutter
Professeur à la VUB
analyse

03/08/17 à 15:55 - Mise à jour à 15:56
Du Le Vif Focus du 28/07/17

Pop philo (4/7): "Est-ce que je reste ou est-ce que je me tire?"

Chaque semaine, un philosophe planche sur une question existentielle de la pop.

Pop philo (4/7): "Est-ce que je reste ou est-ce que je me tire?"

The Clash - Should I Stay or Should I Go? © DR

Le Sonnet 8 est le plus célèbre de tous ceux que signa Louise Labé, la chef de file de la poésie lyonnaise du milieu du XVIe siècle: tout le monde a dû un jour se frotter à son premier vers -"Je vis, je meurs; je me brûle et me noie". Encore aujourd'hui, il constitue l'incarnation exemplaire de la figure de style connue sous le nom d'"antithèse", à savoir la présence simultanée, dans une seule phrase, de deux propositions contradictoires. Pour Louise Labé, seule la contradiction permettait de rendre compte du sentiment dont traitait le poème, et dont elle laissait sous-entendre qu'elle en était elle-même le sujet: l'amour.

Quatre siècles plus tard, en 1982, The Clash, sur l'album Combat Rock, répondait à sa manière, punk et agressive, aux vapeurs antithétiques hantant la poétesse -ils y répondaient par une question sans détour. "Chérie, il faut que tu me le dises / Est-ce que je reste ou est-ce que je me tire?", manière comme une autre d'obliger la chérie en question à prendre une décision, au lieu de minauder. À l'inverse de Louise Labé, les quatre mâles du groupe londonien ne supportaient pas de continuer à vivre au milieu des doutes -signe de ce que la logique de l'amour avait changé depuis la Renaissance. Là où son prix résidait dans l'ambiguïté d'un sentiment qui ne pouvait se dire, les Clash se faisaient les chantres d'un état des choses incluant le domaine de l'action: à un moment donné, il fallait y aller.

L'histoire, toutefois, n'était pas que sexuelle: y aller, comme le chantait Joe Strummer, c'était enfin être libéré -et, en récupérant sa liberté, pouvoir répondre à la question de ce que l'on est. L'ambiguïté constitue une prison; or, il n'était rien que les punks détestaient davantage que les prisons, surtout si elles étaient de nature sentimentale ou érotique. Mais prétendre à la fois être libre et rester constituait une antithèse de plus; il était inutile de vouloir choisir: l'amour n'existe que comme paradoxe.

• En 1982, Combat Rock est à la fois le plus gros succès commercial et le chant du cygne des Clash. On y trouve le single Should I Stay or Should I Go?, qui n'atteindra la première place du hit-parade anglais que dix ans plus tard, à la faveur d'une pub pour une marque de jeans.

Nos partenaires