Plusieurs centaines de personnes commémorent le drame du Pukkelpop

06/08/12 à 11:05 - Mise à jour à 11:05

Des centaines de personnes (2000 selon l'organisation du Pukkelpop) étaient réunies sous un chapiteau dressé sur la plaine du festival Pukkelpop à Kiewit (Hasselt), dimanche à 14h, pour une cérémonie d'hommage aux victimes du drame survenu sur le site du festival en 2011.

Plusieurs centaines de personnes commémorent le drame du Pukkelpop

© Nicolas Maeterlinck/Belga

Des membres des familles des victimes et des amis de celles-ci, tout comme Hilde Claes, la bourgmestre de Hasselt, et Chokri Mahassine, l'organisateur du festival, ont pris la parole lors de la cérémonie.

Le 18 août 2011, cinq personnes ont perdu la vie à la suite d'une tempête qui s'est abattue sur le site du festival. "Un an, ce n'est rien, mais un an, c'est tout. Pour la plupart, la vie a suivi son cours après le 18 août, mais pour Kristof, Wendy, Marijke, Marlo et Jurgen, elle s'est arrêtée brusquement. Nous devons penser à l'avenir, nous n'avons pas le choix. Nous devons puiser dans la vie la force de le faire", a notamment dit en substance Chokri Mahassine lors de sa prise de parole.

Le père de Marijke, l'une des victimes, a également pris la parole: "A 16h ce jour-là, nous avons reçu un dernier SMS: "Ici, il fait très chaud et la journée d'hier était très chouette aussi", disais-tu. Deux heures après une tempête est passée et tout est parti. Plus jamais nous n'avons reçu de nouvelles. Encore aujourd'hui nous ne pouvons pas y croire."

En savoir plus sur:

Nos partenaires