PKN, groupe punk de handicapés mentaux, représentera la Finlande à l'Eurovision

02/03/15 à 14:09 - Mise à jour à 14:16

Source: The Guardian

Enfin un vrai groupe à l'Eurovision? Aux côtés des habituels représentants en toc et paillettes de l'annuel concours paneuropéen de la chanson, se produiront les Finlandais de Pertti Kurikan Nimipäivät, trisomiques punk sélectionnés ce samedi.

PKN, groupe punk de handicapés mentaux, représentera la Finlande à l'Eurovision

Pertti Kurikan Nimipäivät: de gauche à droite, Toni Valitalo (batterie), Kari Aalto (chant), Sami Helle (basse) et Pertti Kurikka (guitare). © REUTERS/Antti Aimo-Koivisto/Lehtikuva

Ils avaient déjà été l'un de nos coups de coeur de l'édition 2013 du festival Eurosonic à Groningen. Pertti Kurikan Nimipäivät, PKN pour faire court, est un groupe composé de quatre handicapés mentaux qui se servent du punk comme exutoire. Ou comment fuir l'ennui que leur réservait un sort d'assistés pour se rapprocher "de la vie nocturne, des bars et de la bière".

Ce samedi 28 février, les quatre quarantenaires, souffrant d'autisme ou de trisomie 21, débarquaient sur scène à la télévision finlandaise lors de l'émission qui déterminait qui représentera la Finlande lors de l'Eurovision 2015. Plus qu'un ovni sur la scène musicale finlandaise, Pertti Kurikan Nimipäivät est un véritable groupe (ce sont bien ses membres qui jouent de tous les instruments, contrairement à ce que peuvent dire les mauvaises langues), qui profite de ses chansons pour déplorer combien la vie en home est misérable.

Si le groupe aborde des thèmes aussi variés que... la haine des pédicures et les quartiers hype dans lesquels il aimerait vivre, il n'en véhicule pas moins un réel message. "Nous nous rebellons contre la société, mais pas de manière politique, explique le bassiste Sami Helle au Guardian. Beaucoup de gens viennent à nos concerts, nous avons beaucoup de fans. Mais nous ne voulons pas que les gens votent pour nous par ce qu'ils sont désolés pour nous. Nous ne sommes pas si différents des autres, juste des gars normaux avec un handicap mental."

En ce sens, jouant la carte de l'honnêteté et faisant fi de toute compassion gratuite, PKN pourrait bien s'attirer les votes, même si les critiques ont fusé dès leur sélection ce samedi. Ce qui est sûr, c'est qu'une victoire contrasterait particulièrement avec les costumes en carton-pâte de Lordi, derniers Finlandais à avoir remporté l'Eurovision, en 2009.

Un film, The Punk Syndrome, réalisé par Jukka Kärkkäinen et J-P Passi, raconte l'histoire de Pertti Kurikan Nimipäivät. Il a notamment reçu le Prix du public au festival du film de Tampere 2012, et sera projeté ce mardi 3 mars à la Huis 23 (Ancienne Belgique), gratuitement mais sur inscription. À bon entendeur...

Nos partenaires