Pete Doherty a tenu la baraque!

10/07/10 à 22:36 - Mise à jour à 22:36

Viendra? Viendra pas? Avec Pete Doherty, c'est toujours un peu l'expectative...

Pete Doherty a tenu la baraque!

© Olivier Donnet

Il y a deux jours, son concert à Nice était encore annulé. Peut-être parce qu'il ne voulait pas louper l'occasion de croiser Charlotte Gainsbourg en coulisses : en tout cas, le fait est que Doherty était bien présent samedi à Liège, avec ses Babyshambles.

Deux minutes avant l'horaire prévu, il descend du van qui l'a amené à l'arrière de la scène. Il y a du monde, des appareils photos qui crépitent. Quelques mètres plus loin, les deux Black Box Revelation observent la scène, assis sous un arbre...

Cela fait un petit temps maintenant que l'Anglais a recadré sa carrière. Peut-être pas jusqu'à exclure tout écart - on est rock'n'roll ou on ne l'est pas. Mais plus au point de friser l'autocaricature en permanence. Du coup, à Liège, pantalon noir, veston noir, chemise blanche et chapeau de paille, il tient la baraque. La fait volontiers tanguer de temps à autre, mais en gardant manifestement toujours le contrôle.

On a parfois eu tendance à dénigrer les albums post-Libertines de Doherty. Il y a pourtant de quoi faire, comme le montrera la setlist du soir. Du rock de lads, complétement anlgo-angloïde (les danseuses en tutus noirs, top aux couleurs de l'union jack), avec des titres comme Albion ou There She Goes qui font mouche. À un moment, cela semble presque trop facile, voire trop carré - un comble pour un groupe aussi " vague " que les Babyshambles. Mais c'est alors qu'Adam Green, le toujours très farce Adam Green, sort de la foule, et surfe jusqu'à la scène, son appareil photo en main. Il rejoindra Doherty le temps de l'embrasser et de repartir aussi sec.

En toute fin de concert, le groupe balance encore le Fuck Forever qui s'impose. Et Doherty de jeter son micro dans le foule, avant de repartir aussi sec. Avec au moins la satisfaction du devoir accompli. Ce n'est déjà pas si mal.

Laurent Hoebrechts, à Liège

Nos partenaires