Ozark Henry, "pas besoin de service d'ordre: on a ce qu'il faut"

09/12/10 à 16:25 - Mise à jour à 16:25

Alors qu'il sortait son Hvelreki il y a un peu plus d'un mois, Ozark Henry se produira bientôt dans les locaux de la Police locale de Charleroi. Une police très... poète.

Le concert se déroulera le vendredi 17 décembre de 12h30 à 13h30 à la Police locale de Charleroi. Il sera enregistré et diffusé sur Classic 21 le samedi 25 décembre de 12h à 13h.

Ozark Henry, "pas besoin de service d'ordre: on a ce qu'il faut"

Classic 21 propose régulièrement à un groupe belge de se produire sur un lieu de travail, sélectionné après réception des candidatures de la part des entreprises. Avec la sortie récente de son huitième album, Hvelreki, c'était l'occasion parfaite de proposer à Piet Goddaer, a.k.a. Ozark Henry, de le présenter devant un public original. C'est la Police de Charleroi qui a remporté le concert, et on ne résiste pas à l'idée de vous partager un extrait de leur lettre de motivation, rédigée de main de poète:

Dag Piet. Ici, c'est Charleroi. Ici, c'est la police locale. Ici, c'est dur, ici, on ne rigole pas tous les jours. Ici, plus qu'ailleurs on a besoin d'un peu de douceur dans un monde brutal. Ici, les policiers ne portent plus la moustache, ni des laides vestes en cuir mais ils doivent garder leur gilet pare-balles toute la journée, parce qu'ici on ne peut pas fuir le danger, on est là pour l'affronter et ce n'est évident tous les jours. Ici, les oreillettes ne peuvent pas faire résonner les chansons de Hvelreki à nos policiers mais le fracas de la violence lorsqu'elle se déchaîne et qu'il faut la combattre. Mais rassure-toi Piet : la police locale, c'est aussi plus de mille (1.200 même) personnes qui veulent mordre dans la vie, dans la ville, pour la rendre plus sûre, pour que les gens puissent aller au ciné, au concert sans avoir peur. Plus de mille personnes, Piet, des jeunes, beaucoup, mais des moins jeunes aussi, des hommes, des femmes (de plus en plus d'ailleurs), des petits, des grandes, des jolies, des moins mignons, la vie, les gens quoi... n'est-ce pas un public à la mesure d'Ozark Henry çà? En plus, la police locale dispose d'une très chouette salle, une ancienne écurie qui a été entièrement retapée, qui ne manque vraiment pas de cachet et qui peut accueillir pas mal de monde dans de bonnes conditions. PS : pas besoin de service d'ordre, on a ce qu'il faut...

K.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires