Nuits Bota: Bonjour la Belgique!

22/05/14 à 16:24 - Mise à jour à 16:31

Source: Focus Vif

Qui pouvait mieux parler de la Nuit Belge que... notre stagiaire française? Parmi ses coups de coeur, le projet The Belgians de The Experimental Tropic Blues Band, les Vismets et School Is Cool.

Nuits Bota: Bonjour la Belgique!

The Experimental Tropic Blues Band aka The Belgians à la Nuit Belge (Rotonde) © Olivier Donnet

School Is Cool, la vague noire

School Is Cool, ce n'est plus ces jeunes héritiers gentils d'Arcade Fire, Vampire Weekend ou Kate Bush. Virage musical à 360° avec leur nouvel album Nature Fear, dont le premier extrait sombre et hypnotique laissait déjà envisager la chose. Si les rythmiques bien trempées étaient déjà d'usage sur leur premier album, elles seront ici utilisées tous azimuts, type orchestral à la Woodkid, accompagnées de nappes synthétiques ambiance darkwave. School is Cool perdra certainement une partie de ses fans - pour peut-être en gagner d'autres? Sur scène, le glissement d'un album à l'autre est, du coup, un peu étrange. Des rythmes enjoués d'Entropology avec les titres comme In Want Of Something à l'inquiétant Black Dog Painting du nouveau Nature Fear, le décalage est net. On saute des classes, School Is Cool?

Vismets, mis à nu

Les voyous belges de Vismets font eux aussi le grand écart. Alors qu'en 2010 sortait le bowling électro-rock Gürü Voodoo, les têtes brûlées en ont clairement fini avec le "mur de son" derrière lequel "ils se cachaient", comme l'avoue Dan Klein. L'humeur est aux virées psychédéliques fuselées par une composition plus recherchée, plus complexe, plus à nue. Leur nouvel album Abracadabra, financé grâce à un crowdfunding, n'a pas grand-chose à voir avec l'impulsivité du précédent. Mais il y a du bon, du très bon, dans cette virée musicale. De la maturité, de la sincérité. Non, les foules ne sautent plus dans tous les sens comme avec leur impulsif électro-rock. Mais ça n'a pas d'importance. Car l'album qui tiendra dans la durée, que l'on voudra réécouter dans quelques années, c'est Abracadabra. Joli tour de magie les gars.

The Experimental Tropic Blues Band presents The Belgians

Belgique, belle petite Belgique, aussi cool que ringarde, aussi fière que je-m'en-foutiste. Les Experimental Tropic Blues Band ont décidé de lui rendre hommage en un album The Belgians, en partenariat avec la Sonuma. Joué une première fois à Dour en 2013, le show We Are The Belgians présenté par les énergumènes à la Rotonde ce mercredi tire bien mieux ses ficelles depuis l'année dernière. Un vidéo projecteur, des images d'archives en pagaille maîtrisée et les rockers en animateurs de soirée: le parfait cocktail frites ketchup-mayo mélangé à des gaufres caramel. Parce que rendre hommage à la Belgique façon Experimental Tropic Blues Band, c'est un peu ça: pouvoir mélanger l'art et le ridicule, le sérieux des références à la déconne des clichés diffusés. En somme, une décharge rock garage sur fond d'Histoire belge bien programmée - et la grosse marrade qui va avec.

Une mention spéciale pour ce pote aux Tropics qui a bien failli se faire casser la tête en montant sur scène pour provoquer tout le monde (troll) et revenir déguisé en superman belge. Mention spéciale également pour les enchaînements bien réalisés, avec une intervention de Plastic Bertrand et des discours politiques bien sentis. "Je crois personnellement que la désobéissance est un droit et la résistance un devoir!" Voilà qui est dit. La belgitude a quelque chose de sexy.

Le plat pays en a définitivement dans le ventre, et pas seulement sa panse à bière, ses frites et ses gaufres. Rien que 4 mois passés dans les dédales culturels bruxellois le montre: les artistes belges, flamands ou francophones n'ont rien à envier à personne!

Nos partenaires