Nuits Bota 2017: affiche quatre étoiles et adieux au Cirque

09/03/17 à 16:14 - Mise à jour à 16:23

Les Nuits Botanique dégainent l'une de leurs meilleures affiches depuis longtemps pour une édition qui sera également la dernière à investir le Cirque Royal avant sa remise aux mains de Brussels Expo.

Nuits Bota 2017: affiche quatre étoiles et adieux au Cirque

Le Cirque Royal hébergera les Nuits Bota pour la dernière fois. © K.D.

C'était hautement symbolique. Ce jeudi, alors que l'équipe du Botanique présentait la 24e édition de ses Nuits, c'est la scène du Cirque Royal qui a été choisie pour accueillir la presse. D'une polémique à l'autre (on n'oublie malheureusement pas les accusations récentes à l'encontre de la direction), la reprise du 81, rue de l'Enseignement par Brussels Expo reste encore sérieusement en travers de la gorge du Bota. Et si sa directrice générale, Annie Valentini, aime qualifier la décision de la ville de Bruxelles d'"absurde, injustifiée et aveugle", elle compte bien exploiter les lieux jusqu'à terme, à savoir le 30 juin prochain.

C'est donc sans surprise que l'édition 2017 des Nuits investira massivement le Cirque, avec 10 soirs d'occupation sur 13 jours de festival. Et force est de constater, toute considération politique mise de côté, que l'affiche du festival est sans doute l'une des plus alléchantes concoctée ces dernières années.

À commencer par les nombreuses créations originales qui sont le sel des Nuits. Comme celle de Bachar Mar-Khalifé (Cirque, 13/05), déjà présent lors de la précédente édition, qui revient avec un hommage à son idole Hamza El Din, père de la musique nubienne contemporaine. Ou encore le nouveau ciné-concert proposé par les Tindersticksde Stuart Staples (Cirque, 14/05), grands habitués du Botanique (une quinzaine de passages depuis leurs débuts). Mais aussi celle d'An Pierlé, qui s'appropriera l'Église Notre-Dame de Laeken après avoir envoûté celle des Dominicains l'an dernier; la double implication de l'orchestre Musiques Nouvelles dans la réorchestration des répertoires d'Arno, Girls in Hawaii et Melanie De Biasio d'une part (Cirque, 21/05), de Terry Riley & Gian Riley et Lubomyr Melnyk d'autre part (Cirque, 24/05); les haïkus soniques de Clément Nourry (Grand Salon, 16/05)et on en passe...

Si on note l'absence d'une Nuit belge cette année, la présence d'artistes du cru est toutefois imposante, couvrant à elle seule 38% de l'affiche. Et si on ne présentera pas ici l'intégralité du programme qui n'est d'ailleurs pas encore complet, on aimerait aussi pointer la présence de Thee Oh Sees (Chapiteau, 21/05), Angel Olsen, Riley Walker et Tim Darcy (Chapiteau, 17/05), Shannon Wright (Orangerie, 16/05), Cherry Glazerr (Rotonde, 17/05), Frànçois and the Atlas Mountain (Rotonde, 20/05), Témé Tan (Grand Salon, 15/05), Fishbach (Orangerie, 14/05), Sleaford Mods (Chapiteau, 16/05), Chassol (Orangerie, 21/05), Jacques (Cirque, 17/05), Jesca Hoop (Rotonde, 12/05), Mario Batkovic (Grand Salon, 14/05), Albin de la Simone (Grand Salon, 11/05), Caballero & JeanJass (Orangerie, 19/05), Magnus (Chapiteau, 15/05)... On en passe et des meilleurs: de quoi faire de cette 24e édition un grand cru.

Les Nuits 2017, du 11 au 24/05, au Botanique et au Cirque Royal (décrochage à l'Église Notre-Dame de Laeken), Bruxelles. Infos, programme complet et tickets: www.botanique.be

Nos partenaires