Non-lieu pour les organisateurs du Pukkelpop

02/08/14 à 15:38 - Mise à jour à 04/08/14 à 10:37

Source: Belga

Suite à une première enquête du parquet du Limbourg, l'organisation du festival et la ville d'Hasselt ne seraient pas coupables de négligence dans l'affaire de la catastrophe de 2011.

Non-lieu pour les organisateurs du Pukkelpop

La tempête de 2011 avait causé la mort de cinq personnes et de graves blessures chez de nombreux festivaliers, en lien direct avec l'effondrement de plusieurs structures. © BELGA/Catherine Douchamps

Trois ans après la tempête qui s'est abattue sur le Pukkelpop et a entrainé la mort de cinq personnes ainsi que l'annulation du festival, le parquet du Limbourg a requis le non-lieu pour l'organisateur du Pukkelpop, Chokri Mahassine, la ville de Hasselt et le loueur de chapiteaux. Ceux-ci étaient pourquivis pour négligence coupable. La chambre du conseil de Hasselt se prononcera définitivement sur le dossier le 19 septembre, rapporte Het Belang van Limburg. "La justice a terminé son enquête et est arrivée à une conclusion. Il y a maintenant la deuxième enquête. Après la première, nous avions déjà été mis hors de cause. On espère qu'une pareille décision sera rendue, mais nous devons tout de même attendre la décision de la chambre du conseil", a indiqué samedi M. Mahassine. Ce non-lieu fait suite à la plainte déposée en 2011 par quatre festivaliers blessés dans la catastrophe.

L'année dernière, on évaluait à 5,5 millions le coût total de la tempête pour les organisateurs. Ils semblent, pour l'instant du moins, échapper à toute sanction supplémentaire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires