Next Life, la compilation d'Hyperdub et de Teklife en mémoire de DJ Rashad

10/11/14 à 10:28 - Mise à jour à 10:36

Source: Pitchfork

En avril dernier, DJ Rashad, figure de proue du footwork et artiste emblématique du label Hyperdub, était retrouvé mort dans son appartement. DJ Spinn et sa bande ont décidé de lui rendre un hommage flamboyant avec une compilation inédite.

Next Life, la compilation d'Hyperdub et de Teklife en mémoire de DJ Rashad

Next Life, la compilation produite par Hyperdub et Teklife en hommage à DJ Rashad. © Teklife/Hyperdub

DJ Rashad avait 35 ans lorsque son esprit inventif et génial s'est éteint. Une nouvelle amère pour le monde de la musique électronique. Pionnier du footwork, beatmaker talentueux et prolifique et adepte des expérimentations sonores les plus folles, ce producteur originaire de Chicago a en effet laissé ses fans sur leur faim, avec un excellent album (Double Cup) et une compilation fascinante (Teklife Volume 1: Welcome To The Chi) qui promettaient un avenir radieux et dansant pour les productions de l'artiste.

Il est connu pour avoir porté la house de Chicago, et plus précisément la ghetto house (plus nerveuse) à un autre niveau, davantage orienté vers le sens de la mélodie et une recherche rythmique plus élaborée. Sa musique intègre également des genres comme la soul, le R'N'B, le hip-hop, la Jungle et l'acid-house, pour un résultat final unique et très caractéristique, le footwork. Une musique axée sur la danse et l'évacuation des problèmes via celle-ci.

Pas étonnant donc que le label Hyperdub se soit intéressé à ce savant fou. C'est en 2013 qu'il s'est davantage fait (re)connaître en signant sur le célèbre label britannique son EP Rollin', pour ensuite sortir peu après son album Double Cup.

Aujourd'hui, ses collaborateurs et amis lui rendent un dernier hommage via une compilation orientée vers le travail de DJ Rashad. Hyperdub et le label de Chicago Teklife se sont associés pour produire Next Life, avec la participation d'artistes comme DJ Spinn, Gantmann, Traxman ou encore DJ Earl.

Dès l'ouverture, avec un Burn That Kush qui n'a rien à envier aux aventures du OFWGKTA, l'ambiance est posée. Et c'est plutôt réussi. Le morceau est, d'ailleurs, accompagné d'un clip, disponible ci-dessous.

La compilation restera en écoute intégrale jusqu'au 14 novembre sur PitchFork Advance. L'ensemble des bénéfices engendrés via sa vente seront reversés au fils de DJ Rashad.

En savoir plus sur:

Nos partenaires