Neko Cae - The Worse Things Get, The Harder I Fight, The Harder I Fight, The More I Love You

09/09/13 à 16:00 - Mise à jour à 16:00

Source: Focus Vif

AMERICANA | La première fois, c'était en 2006. On découvrait l'Américaine Neko Case (1970) avec son 4e album solo, intitulé Fox Confessor Brings The Flood.

Neko Cae - The Worse Things Get, The Harder I Fight, The Harder I Fight, The More I Love You
Neko Cae - The Worse Things Get, The Harder I Fight, The Harder I Fight, The More I Love You

© DR

Un ensemble de petits contes d'animaux et d'histoires d'amours tourmentées déclinés sur un mode country sépulcrale. Le disque suivant, Middle Cyclone, en 2009, se chargera de fournir son premier gros succès: la musicienne repérée au sein des New Pornographers trouvait le chemin du top 10 US. Et puis? Plus rien. Sinon, la vie et ses coups de travers. Une suite de décès, de tourments familiaux, et Neko Case perd le fil. La dépression est là. Retour au stand obligatoire, le temps de...

Candidat au plus long titre de 2013, The Worse Things Get, The Harder I Fight... parle évidemment de ça: le creux, le vide, les jours pâles et décharnés. Jamais pourtant le disque ne s'embourbe dans la mélancolie. Même dans l'acapella Nearly Midnight, Honolulu, le dépouillement n'est jamais synonyme de lamentation. Man la voit même lâcher les chevaux, cavalcade rock frénétique. Et thérapeutique? Probablement. Cela ne veut pas dire que Case ne se laisse pas aller à certaines fragilités (Calling Cards), mais sans que le travail d'exorcisme ne s'alourdisse de pathos excessif. "La vie te donne des baffes. L'important, c'est de rester beau", dit le proverbe anversois. En l'occurrence, Neko Case est magnifique.

  • NEKO CASE, THE WORSE THINGS GET, THE HARDER I FIGHT, THE HARDER I FIGHT, THE MORE I LOVE YOU, DISTRIBUÉ PAR ANTI.

En savoir plus sur:

Nos partenaires