Neil Young - A Treasure

05/07/11 à 10:39 - Mise à jour à 10:39

COUNTRY-ROCK | Quand Young enregistre cet album en public lors de sa tournée américaine de 1984-1985, il est poursuivi en justice par son propre label Geffen pour une "musique qui ne le représente pas"...

Neil Young - A Treasure

COUNTRY-ROCK | Quand Young enregistre cet album en public lors de sa tournée américaine de 1984-1985, il est poursuivi en justice par son propre label Geffen pour une "musique qui ne le représente pas" (sic), et son 3e enfant, une fille née en 1982, est déclarée épileptique. Après déjà 2 fils atteints de déficit moteur, dont l'un quadraplégique: cela fait beaucoup pour un seul homme. Alors que fait Neil? Il se baigne dans une country morphinomane, dédie un morceau à son 3e malheur (Amber Jean) et évacue sa douleur sur des nappes de guitares nashviliennes. Comme si un retour à la terre, même dans des termes musicaux à la limite du cliché (Motor City), violon péquenot compris (Get To The Country), était le seul moyen de transcender tout cela. Bien loin du "parrain grunge" et des superlatifs électriques.

Ph.C.

Neil Young, A Treasure, distribué par Warner. **

En savoir plus sur:

Nos partenaires