Mauro Pawlowski quitte dEUS: "Je ne veux plus tourner exclusivement dans le circuit pop"

04/10/16 à 17:25 - Mise à jour à 05/10/16 à 11:22

Source: Knack

Il a été leur guitariste le plus fidèle, mais après douze ans, Mauro Pawlowski, 45 ans, quitte dEUS. "Je n'ai pas tout à fait la même mentalité que les autres membres du groupe", confie-t-il à nos confrères de Knack. Le dernier concert devrait avoir lieu le 10 février prochain.

Mauro Pawlowski quitte dEUS: "Je ne veux plus tourner exclusivement dans le circuit pop"

Evil Superstars © Olivier Bourgi

"La décision n'était ni brusque, ni forcée", explique le guitariste. "Les gars de dEUS avaient déjà dû me convaincre plusieurs fois de rester: j'avais déjà eu des doutes. Je me demandais de plus en plus souvent: est-ce que cela me correspond encore?"

Pas en mauvais termes

"Je ne suis pas le genre d'artiste qui se focalise uniquement sur la pop", déclare-t-il. "Je ne veux pas condamner la mentalité des autres membres du groupe, mais la mienne n'est pas tout à fait la même. Je ne suis plus assez motivé pour tourner exclusivement dans ce circuit pop, poursuivre uniquement ce genre de succès et de qualité."

Pawlowki souligne qu'il ne part pas en mauvais termes avec le groupe. "Nous ne nous sommes pas disputés. Je n'étais pas mal chez dEUS. Si j'additionne tous les moments moins agréables, j'arrive tout au plus à trois quarts d'heure."

Quatre disques, quatre cents concerts

dEUS a engagé Mauro en 2004, comme successeur du guitariste écossais Craig Ward qui, tout comme l'ancien bassiste de Vive La Fête Danny Mommens, avait quitté le groupe.

Pawlowski a participé à quatre disques dEUS: Pocket Revolution (2005), Vantage Point (2008), Keep You Close (2011) et Following Sea (2012). Et il a partagé le podium quatre cents fois avec le fondateur Tom Barman, le violoniste Klaas Janzoons, le batteur Stéphane Misseghers et le bassiste Alan Gevaert.

Une tournée d'adieu?

Le dernier concert - provisoire - de la formation dEUS actuelle a eu lieu l'été dernier à Suikerrock. Pawlowski serait-il partant pour une tournée d'adieu? "J'ai posé une seule exigence à dEUS: pas trop d'histoires autour de mon départ."Telle que la situation se présente aujourd'hui, il n'y aura pas beaucoup d'histoires: pour l'instant, le groupe prévoit un seul concert d'"adieu" le 10 février 2017, au Lotto Arena à Anvers."Et les membres peuvent toujours m'appeler si à l'avenir ils ont besoin d'un solo de flûte de nez ou d'une danse tyrolienne pour leur clip", ajoute-t-il.

Tom Barman: "On remplacera peut-être Mauro par un claviériste ou un joueur de tuba"

"Nothing lasts forever", réagit Barman. "Je porterai un regard chaleureux, et parfois nostalgique sur la période dEUS avec Mauro. Lors de son arrivée en 2004, il a apporté le calme et la stabilité à un moment où on nous en avions vraiment besoin. Et il a amené du professionnalisme dans le groupe. Il était quelqu'un sur qui on pouvait compter, tant en studio que sur scène. D'une façon ou d'une autre, il était la synthèse de tous ses prédécesseurs chez dEUS. Je sais que Mauro n'aime pas les "dernières tournées", mais nous allons certainement encore donner un ou plusieurs concerts d'adieu avec lui. Juste pour le torturer." (rires)"Nous remplacerons peut-être Mauro par un claviériste ou un joueur de tuba. Ou peut-être pas du tout", dit-il encore.

Lisez l'interview exclusive de Mauro Pawlowski dans le magazine Knack du 5 octobre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires