Lomepal a un bon fond

02/03/18 à 10:06 - Mise à jour à 10:17
Du Le Vif Focus du 01/03/18

En 2017, le rap français a tout essayé, et a (à peu près) tout réussi. Exemple avec le carton de Lomepal et son album Flip, jouissive entreprise de storytelling désenchanté, qui n'hésite pas à déborder au-delà du hip-hop.

Sans doute Lomepal connaît-il la fameuse sentence mieux que quiconque: "L'important n'est pas la chute, c'est l'atterrissage". Il a pu l'éprouver pendant de longues années, quand il enchaînait les figures sur les rampes de skate (avec de multiples passages par la case hôpital à la clé). Mais pas seulement. Aujourd'hui, sa planche reste toujours dans les parages, mais il a levé le pied. Depuis qu'il devenu rappeur à plein temps, ses acrobaties sont désormais avant tout vocales. L'an dernier, après plusieurs épisodes musicaux plus ou moins en "souterrain", il a sorti son premier véritable album. C'est peu dire qu'il fait un carton. En France, Flip vient tout juste d'être certifié disque de platine. Juste derrière les blockbusters d'Orelsan ou Damso, il lui a même valu une nomination aux Victoires de la musique (catégorie "album de musiques urbaines"). Dans la foulée, la tournée affiche partout sold out (elle passe cette semaine par Charleroi, Liège et Bruxelles, avant de revenir cet été à Dour). En résumé: "jusqu'ici, tout va bien".
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires