Limite Records et BRNS: une nouvelle aventure musicale

22/09/11 à 11:26 - Mise à jour à 11:26

Début septembre, BRNS sort son premier vinyle: deux titres à écouter au format 45 tours. Au même moment, un nouveau label est créé à Bruxelles. Coïncidence? Pas du tout. Xavier Daive a lancé Limite Records pour BRNS. Interview.

Limite Records et BRNS: une nouvelle aventure musicale

© BRNS

Gagnant du concours Tremplin du Verdur Rock cette année, BRNS (à prononcer "brains") est un petit groupe bruxellois en passe de devenir grand. C'est, en tout cas, ce que ressent Xavier Daive, programmateur de l'Atelier 210 - salle de concerts et de spectacles à Etterbeek. Le groupe est un vrai coup de coeur pour lui et il veut les produire. Pour cela, il a besoin d'un label. Il n'y a qu'à demander: Limite Records est créé en tant que sous label d'On Point. L'aventure peut commencer. Face A: Mexico. Face B: Here Dead He Lies. Le premier 45 tours de BRNS est disponible en 300 exemplaires.

Avec Limite Records, vous touchez à une autre dimension du monde musical. Pourquoi s'être lancé dans cette aventure?

C'est une chose que j'avais en tête depuis longtemps déjà. Il y a beaucoup de jeunes groupes dans le coin. En tant que programmateur de l'Atelier 210, je suis tout ça de très près et je remarque qu'il faut beaucoup de temps à ces groupes pour avoir quelque chose de solide à présenter: il leur faut minimum 6-7 mois avant d'enregistrer quelques titres et avoir une espèce d'EP. Moi, j'ai envie de les aider. Ce que je propose, c'est d'enregistrer correctement 2 morceaux et de les presser sur un 45 tours tout de suite. Ainsi, ils ont directement un disque signé par un label.

Le label semble lié à un jeune groupe en particulier: BRNS...

Oui. BRNS est un coup de coeur. Je suis juste allé les voir et je leur ai proposé de travailler ensemble. Le groupe avait déjà enregistré 3 morceaux eux-mêmes. J'ai rien eu à redire. Pour tout ce qui est artistique, je leur laisse une entière liberté. Moi, j'arrive après avec la production, la promotion et la diffusion du disque.

Sans BRNS, vous seriez-vous quand même lancé dans l'aventure?

Je n'ai pas monté un label pour le fait de monter un label. Ça dépend vraiment des groupes. Si j'ai lancé Limite Records, c'est vraiment parce que je pensais que les morceaux qu'avaient déjà enregistrés BRNS étaient artistiquement vraiment terribles. C'est le coup de coeur musical qui compte d'abord et après on voit si on se lance. Avec BRNS, la question ne se posait pas. Ce label, c'est aussi l'envie de faire découvrir ce groupe maintenant. Le fait de produire tout de suite un produit de qualité (le 45 tours), en quantité limitée, traduit un peu l'urgence à le découvrir: parce que si on attend 3 mois, il n'y aura plus de disque...

Le choix de production ne se porte que vers le 45 tours?

Oui, je suis un amateur de vinyle: c'est comme ça que je découvre la musique. Avec le label, l'idée est de sortir uniquement des 45 tours. Selon moi, le CD n'a plus beaucoup d'avenir. Je pense que c'est un secret pour personne. Donc, à l'heure actuelle, ce qui me semble le plus adapté c'est de ressortir le vinyle: d'un point de vue qualité sonore, il n'y a pas photo et même la magie tout autour, ça n'existe pas avec d'autres formats. Le seul inconvénient du 45 tours, c'est une limitation technique concernant la longueur des morceaux.
Pour ceux qui n'ont pas de tourne-disque, la version MP3 est disponible en téléchargement gratuit, à l'achat du vinyle. Ainsi, on s'adresse vraiment à tout le monde et puis aujourd'hui, à l'ère digitale, on ne peut pas faire autrement.

Quel est le prochain 45 tours alors?

Je n'ai pas vraiment de plan pour la suite. Il se peut très bien que Limite Records ait sorti un disque en 2011 et puis c'est tout. C'est sûr que je suis à la recherche d'autre chose maintenant, mais on verra. Comme je dis, ça dépend vraiment des opportunités et coups de coeur et si, après, concrètement, il y a moyen de les sortir ou pas. Je suis plutôt à la recherche de groupes, de musique live mais pas de musique électronique. Pour que ça m'intéresse, il faut qu'il y ait une originalité, que ce soit frais, que les artistes aient une certaine personnalité et que ça se sente dans leur musique.
J'ai déjà des petites idées par-ci par-là mais rien de concret...

Propos recueillis par L.C. (stg)

BRNS sera en concert le 23 septembre au RTT (Bruxelles), le 22 octobre à La Caserne Fonck (Liège), le 5 novembre au Beursschouwburg (Bruxelles) et le 18 novembre au Grand Manège (Namur).

limite-records.tumblr.com
brns.bandcamp.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires