Les Vismets lancent leur plateforme de crowdfunding

18/11/11 à 14:34 - Mise à jour à 14:34

Pour financer leur deuxième album, les electro-rockeurs bruxellois Vismets font appel aux internautes. Avec bonus à la clé.

Les Vismets lancent leur plateforme de crowdfunding

Le concept n'est pas neuf et a déjà été largement rôdé. My Major Company, Akamusic, Pledge... Si nous n'allons pas revenir une énième fois sur le bien fondé ou non du crowdfunding/crowdsourcing (nous vous en parlions déjà ici, ici ou ici), la récente initiative des Vismets valait la peine d'être signalée.

À l'heure où il devient de plus en plus difficile pour un artiste de décrocher un contrat avec un label ou une maison de disque, les 4 bruxellois ont décidé de faire appel à leurs fans en arrangeant le concept à leur sauce. "On a remarqué au fil des concerts qu'il y a de plus en plus de gens qui nous suivent", explique Dan, chanteur du groupe. "On voulait leur permettre de participer à l'aventure." Plus que de simplement offrir aux investisseurs des parts dans les ventes de leur futur disque, les Vismets proposent toute une série de bonus à ceux qui sont prêts à leur faire confiance. Cela va, en fonction des moyens, du CD dédicacé pour 20¤ à une journée avec le groupe, une guitare signée ou au concert privé pour 7500¤. En espérant atteindre un budget final de 90.000¤ pour se payer la totale (producteur international, clip, promo...).

Pas question pourtant de s'affilier à une plateforme existante et de jouer la course à la production "contre" d'autres artistes: les Vismets ont préféré se la jouer solo pour proposer un modèle qui leur correspond mieux. "On a un partenariat avec Akamusic, mais uniquement pour l'aspect logistique", continue Dan. "On ne rigole pas quand il s'agit de payements électroniques ou de redistributions de parts. Et ils avaient l'expérience technique dont nous avions besoin."

La plateforme restera ouverte jusqu'au 15 février prochain, après quoi le groupe ira s'enfermer en studio, budget atteint ou pas. Mais les gars sont confiants et ont déjà bien entamé la composition du successeur de Gürü Voodoo qui s'annonce "plus rock, moins électro". Pour le reste, on ne peut que leur souhaiter bonne chance!

K.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires