Les premiers noms pourris de groupes cultes

21/09/16 à 14:00 - Mise à jour à 14:11

Avant de se produire devant des foules en délire, la plupart des groupes ont dû passer par l'inévitable et parfois fastidieux choix d'un nom. Si des catastrophes ont pu être évitées, il s'en est fallu de peu pour que nos playlists soient remplies de chansons de Smile, Nestor!, Darlin' ou de Tony Flow and the Miraculously Majestic Masters of Mayhem.

Quand on veut percer dans la musique, trouver un bon nom pour son groupe s'apparente un peu à choisir un nom pour son bébé. À l'image de certains parents, les leaders de groupes ne sont pas toujours les plus doués pour cet exercice. Heureusement, le temps, la raison, les maisons de disques, les homonymes et autres ont permis d'éviter certaines catastrophes. Voici quelques-uns de ces petits accidents de parcours dont Rolling Stone a dressé une liste, belgicisée par nos soins.

Nos partenaires