Les Eagles of Death Metal, qui jouaient au Bataclan, auraient échappé au massacre

14/11/15 à 08:00 - Mise à jour à 16/11/15 à 12:40

Source: Belga

Le groupe originaire de Californie, qui jouait au Bataclan vendredi lorsque la salle de concerts parisienne a été attaquée, aurait, d'après des informations de presse, échappé au massacre.

Les Eagles of Death Metal, qui jouaient au Bataclan, auraient échappé au massacre

Eagles of Death Metal, sur la scène du Bataclan peu avant la tragédie. © AFP/Rock&Folk/Marion Ruszniewski

La femme du batteur Julian Dorio a déclaré au Washington Post que son mari l'avait "appelée pour dire qu'il m'aimait et qu'il était en sécurité. Tout le monde sur scène a pu s'échapper".

La mère de Julian Dorio, Mary Lou Dorio, a elle aussi dit au Washington Post que son fils et les membres du groupe étaient parvenus à s'échapper mais que certains membres de leur équipe n'étaient pas encore localisés.

Plus tôt, un message avait été posté sur la page Facebook du groupe: "Nous sommes toujours en train de chercher à savoir où est notre groupe et notre équipe et s'ils sont en sécurité. Nous pensées vont à toutes les personnes concernées par cette tragique situation", écrit un message sur la page Facebook du groupe.

Eagles of Death Metal est un groupe de garage-rock originaire de Palm Desert, dans le désert californien, qui a travaillé avec des musiciens de premier plan comme Josh Homme ou Dave Grohl.

Le groupe rentre aux Etats-Unis, le concert bruxellois annulé

Le groupe californien Eagles of Death Metal a décidé de rentrer aux Etats-Unis, a-t-on appris samedi auprès du producteur du concert Nous Productions. La prestation prévue dimanche soir au Cirque Royal de Bruxelles est dès lors annulée.

Le groupe interrompt de fait une tournée européenne qui comptait des concerts jusqu'au 10 décembre au Portugal. Il était notamment attendu ce samedi soir à Tourcoing (nord de la France) puis dimanche à Bruxelles, avant de mettre le cap sur l'Allemagne, la Suisse ou les Pays-Bas.

"Le groupe va rentrer" aux Etats-Unis, a indiqué un responsable de Nous Productions. Un autre groupe américain, Deftones, qui devait jouer trois fois au Bataclan de samedi à lundi et était présent dans la salle vendredi soir, va également rentrer, selon la même source.

Les différents attentats de vendredi soir à Paris ont fait au moins 128 morts, dont plus de 80 au Bataclan, selon le dernier bilan provisoire. Vendredi soir, la salle de concerts parisienne affichait complet (1500 personnes).

Nos partenaires