Les clash de Rock Werchter

04/07/13 à 09:17 - Mise à jour à 16:23

Déclinée désormais sur trois scènes (avant une 4e l'an prochain?), l'affiche de Rock Werchter tire dans tous les sens, entre rock, électro, rap, soul... Certes, le foisonnement n'est pas encore celui du Pukkelpop ou de Dour, obligeant le festivalier à des choix parfois cornéliens entre telle ou telle scène. N'empêche: si Werchter a relativement bien aménagé ses horaires, son affiche réservera malgré tout quelques beaux duels. Voici les plus corsés de l'édition 2013.

Les clash de Rock Werchter

Blur vs Boys Noize © DR

Jeudi 04/07: The National (20h-21h15) VS Jamie Lidell (20h10-21h10). Le duel des chouchous. A chaque fois qu'ils sortent un disque ou passent en concert, le public belge répond présent. Pour le coup, celui-ci devra malgré tout faire un choix: l'indie rock sublimement mélancolique des premiers ou le funk néo-Prince du second? Avec cette question subsidiaire: la musique de The National arrivera-t-elle à s'épanouir sur la grande scène de Werchter.

Vendredi 05/07: Blur (0h10-2h) VS Boys Noize (0h15-1h30). Le choc des genres, voire des générations. D'un côté, Blur qui a réussi à provoquer l'excitation autour de ce qui n'est finalement qu'un énième come-back de rockeurs vieillissants. De l'autre, une superstar de l'électro aux live impitoyables. On hésite encore à parier sur celui qui retournera le plus facilement les foules. Juste avant, par contre, Vitalic ne devrait laisser aucune chance aux Kings of Leon...

Samedi 06/07: Volbeat (21h10-22h25) VS James Blake (20h55-21h55). Le non-clash, faute de combattants. On ne voit en effet pas qui va hésiter entre le metal danois de Volbeat et la musique électronique précieuse de l'Anglais James Blake. A moins d'avoir des goûts musicaux très (très) larges...

Dimanche 07/07: Editors (23h35-1h05) VS Dimitri Vegas & Like Mike (23h30-0h30). Nouvelle collision entre rock et DJ. Les nouveaux Simple Minds (?) à ma gauche; le duo de DJ's flamands du Tomorrowland à ma droite. On baille déjà. A vrai dire, à cette heure-là, le dimanche, on aura déjà quitté la plaine de Werchter (ils n'avaient qu'à mettre Depeche Mode en tête d'affiche).

Pour ceux qui n'auraient pas la chance d'assister au festival, il est possible de regarder une bonne partie des concerts en live streaming à cette adresse: http://www.skynet.be/fr/festivals/rock-werchter-2013/live-stream

Nos partenaires