Les belles promesses du 40e Rock Werchter

03/07/14 à 14:27 - Mise à jour à 14:27

Source: Focus Vif

Ce jeudi, Rock Werchter a commencé à déplier son impressionnant line-up, le festival se déroulant à nouveau à guichets fermés. Pourquoi? Comment? Tout ce qu'il faut savoir sur le Classico de juillet en 1765 signes.

Les belles promesses du 40e Rock Werchter

Rock Werchter © DR

Pourquoi Rock Werchter est-il le meilleur festival du monde (ou pas)? Parce que c'est l'industrie elle-même qui le dit, l'ILM (International Live Music Conference) ayant décerné à l'événement le titre de "Meilleur Festival du monde" au cours de ces deux dernières années. Parce que c'est vrai qu'y sont conviées chaque année toutes les plus grosses cylindrées du rock mondial -cette fois-ci, Metallica, Arctic Monkeys, Pearl Jam, Damon Albarn, The Black Keys, Robert Plant, Jack Johnson, Pixies, Kings of Leon... Parce que le côté hyper pro de l'entreprise fait (presque) oublier son gigantisme et son côté impersonnel. Parce que, pour sa 40e édition, le Big One offre pour la première fois sa tête d'affiche à un Belge francophone: Stromae.

Le coup de coeur planqué au fond de l'affiche? Ce jeudi, alors que le festival aura à peine ouvert ses portes, la plaine devrait vriller sous les coups de butoir de la Daptone Soul Revue -soit Sharon Jones, Charles Bradley & co réunis pour une flamboyante session soul-funk vintage.

Le maillon faible? Le running gag Kings of Leon: une sixième participation en huit ans (et jusqu'ici aucune vraiment mémorable)...

Le coefficient Coupe du monde? 68%. Werchter, c'est un peu la "Mannschaft" version années 80, un jeu rigoureux, pas toujours très spectaculaire ou funky, mais ultra efficace. Pour info, les quarts de finale des 4 et 5 juillet seront retransmis sur la partie ouverte à tous du camping The Hive -seul le quart des Diables rouges sera diffusé sur le site même du festival.

En savoir plus sur:

Nos partenaires