Les Ardentes J4: Hollie Cook, cuisine tropicale

08/07/12 à 19:53 - Mise à jour à 19:52

Fille du batteur des Sex Pistols, Hollie Cook joue avec le dub, le reggae et ramène un peu de soleil sur les Ardentes.

Les Ardentes J4: Hollie Cook, cuisine tropicale

© Olivier Donnet

Dimanche, aux Ardentes, c'est le jour des "Filles de". D'un côté la fille de Sting, Eliot Paulina Sumner, nom de code I Blame Coco. De l'autre Hollie Cook, la fille de Ludo, euh non pardon, de Paul, le batteur des Pistols. Hollie a 26 ans et un parcours qui ne s'invente pas. Vous en connaissez beaucoup des musicos qui ont été coiffeuse et qui allaient aux répétitions de Culture Club, où l'emmenait sa mère, dans un panier en osier? Jolie petit bout de femme, métisse à la coupe afro et aux bas troués, Hollie met du soleil dans sa musique. La pop qui aime le reggae et le dub, c'est pas juste Lily Allen et ses Fuck you very much... Hollie qui a jadis pris des cours de chant, de danse et de théâtre dans une école d'art, appelle ça de la tropical pop. Elle a le même genre de voix chaude que Skye Edwards, la chanteuse de Morcheeba. Sympa. Alors qu'à la conférence de presse, on tire les bilans et parle chiffres, 67.000 personnes en assistance cumulée contre 70.400 l'an dernier, I Blame Coco se débat dans le hangar. On arrive sur une reprise d'Another Brick In The Wall. Se dit que la chanson suivante pourrait être chantée par Sting. Et que celle d'après pourrait être un morceau de Police... Pas très moderne tout ça. Mademoiselle chante, joue de la basse. Elle a 21 ans et sa musique semble aussi vieille qu'elle. Comme chantait son dad, Tomorrow, we'll see.

En savoir plus sur:

Nos partenaires