Le reggae s'invite à Bruxelles dans un nouveau festival

26/03/13 à 12:47 - Mise à jour à 12:46

Le 12 et 13 avril, le Brussels Reggae Festival ouvrira les portes de sa première édition. Pendant deux jours, Bruxelles vivra aux rythmes métissés de la musique reggae.

Le reggae s'invite à Bruxelles dans un nouveau festival

© DR

Pendant deux jours, une quarantaine de chanteurs reggae se produiront au Brussels Event Brewery (BEB), une ancienne brasserie de Molenbeek. Il y a à peine un an, l'ASBL Urban Concept (qui organise notamment les soirées Bulex) réunissait des acteurs du mouvement reggae de Wallonie et de Bruxelles. "Nous avons voulu répondre à une demande: on voit que les scènes reggae de festivals comme Dour ou Couleur Café sont toujours bien remplies", indique Ludovic Dumont, porte-parole du festival.

Le festival n'est pas le seul du genre à Bruxelles: on compte aussi le Reggae Bus Festival qui fêtera sa troisième édition à Tour et Taxis en septembre prochain. Si ce dernier centre particulièrement son affiche sur la dub - une des tendances du reggae - le Brussels Reggae Festival clame au contraire sa volonté de toucher un public diversifié. "Nous sommes beaucoup plus généralistes. Nous essayons de représenter tous les genres du reggae, aussi bien la dub, que le ska, le dancefloor ou le dancehall", explique Ludovic Dumont. Plaire à un public large, mais aussi initier les profanes du genre à ce style de musique en leur proposant un large panel, c'est l'objectif annoncé. "Le hip hop et même la dub step, par exemple, sont des enfants du reggae. Ralentissez la drum and bass de deux ou trois fois, et vous obtiendrez du reggae." En ouvrant un peu son esprit et ses oreilles, le reggae pourrait sans doute plaire à beaucoup de gens qui ne s'en doutent pas. C'est du moins ce que souhaitent les organisateurs du festival.

Si le festival se présente comme la première célébration du reggae en plusieurs jours à Bruxelles, la Belgique compte aussi d'autres événements du genre, principalement en Flandres. Le Reggae Geel par exemple, fondé en 1978, est l'un des plus vieux festival de reggae d'Europe et attire plus de 30.000 visiteurs chaque année. Contrairement au Nord du pays qui compte également plusieurs petites scènes reggae, la Wallonie est un peu en reste.

Un line-up international

Pour sa première édition, le festival accueille deux grands noms de la scène internationale: Michael Rose et Johnny Osbourne, des doyens du genre ayant plus de trente ans de carrière derrière eux. En plus de la Jamaïque, les autres artistes viennent de France, d'Angleterre, du Canada, d'Ecosse ou d'Italie, et certains jouent pour la première fois en Belgique.

L'ambition reste pour l'instant nationale mais le festival, situé au coeur de l'Europe, attire déjà les médias des pays voisins comme la Hollande, l'Allemagne ou la France, et les organisateurs espèrent avoir à terme une renommée internationale. Quoi qu'il en soit, ils s'activent aux derniers préparatifs de la première édition, et espèrent bien remettre le couvert l'année prochaine, en rêvant à des projets parallèles, comme des conférences ou des projections vidéos sur le reggae.

Notons que, avril oblige, la musique sera célébrée à l'abri, dans trois salles. L'une verra se produire les musiciens annoncés et deux autres accueilleront de plus petits concerts et activités improvisés. Côté logement, il faudra compter sur les auberges de jeunesse.

Adèle Dachy

Nos partenaires