Le printemps arrive avec Boy & Bear

12/03/14 à 14:39 - Mise à jour à 15:21

Quelque chose s'est passé ce mercredi 12 mars à la Rotonde. Confinés dans l'intimité de la salle, Boy & Bear et sa première partie Dancing Years ont trouvé la juste mesure d'un concert en osmose musicale avec son public.

Dave Hosking, chanteur de Boy & Bear, sourit sous sa moustache finement taillée. Il est content d'être là, et nous le fait ressentir. Pourtant, avouons-le, à la première écoute (et même à la deuxième) le groupe n'invente rien. On sent un grand potentiel mais qui n'est pas exploité laissant parfois des morceaux efficaces mais sans grande personnalité. Soit. C'est alors sur scène que les Australiens dévoilent leur bonne humeur, leur joie de partager, d'être là, ensemble. Ils discutent comme à la maison, nous font part de leurs drôles d'anecdotes et nous font rire. Et c'est sans doute cette manière d'aimer la scène qui emportera le public de la Rotonde pendant près d'une heure et demie. La première partie, Dancing Years, saura accompagner à leur juste valeur ces Australiens généreux. Une première tournée pour ces anglais de Leeds, formés en 2012. De la mélancolie, de la puissance et un coeur qui déborde, partout, et nous touche sensiblement. Les trente minutes (bien trop courtes!) de leur prestation dévoilent un jeune groupe dont on entendra encore parler.

L B.

En savoir plus sur:

Nos partenaires