Le "Gravity" d'Isola taxé de plagiat

11/02/11 à 16:42 - Mise à jour à 16:42

Les hutois d'Isola font récemment l'objet d'accusations de plagiat sur un obscur groupe hollandais par un internaute anonyme. Alors, plagiat ou coïncidence?

Le "Gravity" d'Isola taxé de plagiat

© D.R.

Lorsqu'on aborde la question des droits d'auteur et du plagiat, la réponse n'est jamais évidente. Ce qui saute aux oreilles des uns est contestable pour les autres. Jusqu'où peut-on aller dans la similitude entre deux chansons sans être taxé de plagieur?

La vidéo qui a fait surface mercredi dernier met en rapport le Gravity des quatre hutois d'Isola au Mr. Gravity des hollandais d'Anderson, sorti un an plus tôt. A priori, il y a effectivement plus d'une ressemblance entre les deux titres: la suite d'accords, la mélodie et même le "gravity" asséné de manière similaire. Mais pour Frédérick Tubiermont, producteur du groupe et patron du label Les Disques Modernes, "il y a très peu de chance que Frédéric (Migeot, le frontman et compositeur d'Isola, ndlr) ait déjà entendu le titre d'Anderson, groupe qui compte d'ailleurs moins de mille fans sur Facebook". "Ce n'est pas comme si on parlait de Foo Fighters, par exemple", continue-t-il.

Reste la piste d'une écoute inconsciente et oubliée: dans un bar ou une aire d'autoroute hollandaise, sur la route de Maastricht? Là encore, Frédérick Tubiermont conteste: "connaissant Fred, il n'est pas adepte des autoroutes hollandaises et au vu du nombre de fans d'Anderson, je ne pense pas qu'ils soient passés des millions de fois en radio." Bons joueurs, les gars d'Anderson prennent la comparaison à la rigolade: "Nous jouerons bientôt de nouveau en Belgique pour la sortie de notre prochain album. Peut-être avec Isola, ce serait fun." Moins chiants que le mouscronnois qui demandait des droits à Madonna, Anderson!

Si la "plainte" ne vient pas des hollandais, reste la piste du fan fâché, de l'ex-copine ou du groupe concurrent jaloux des passages radio d'Isola: le matraquage de ces derniers n'a pas que des avantages. Qu'on aime ou qu'on n'aime pas, Gravity garde le mérite de rester en tête, plagiat ou pas. N'empêche que s'il s'agit vraiment d'une coïncidence, elle est grosse comme une maison...

K.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires