Le grand retour du vinyle aux Etats-Unis

01/01/15 à 19:06 - Mise à jour à 19:06

Source: Belga

Le disque vinyle fait en 2014 son grand retour aux Etats-Unis avec une explosion des ventes du bon vieux 33 tours dans un marché de l'industrie musicale toujours en recul l'an passé, selon un institut qui étudie le secteur.

Le grand retour du vinyle aux Etats-Unis

© BELGAIMAGE

Comme pour le disque microsillon, les ventes de musique en streaming aux Etats-Unis ont également bondi de plus de 50% en 2014 par rapport à 2013, selon des chiffres de Nielsen SoundScan publiés dans la nuit de mercredi à jeudi.

Avec 257 millions d'albums vendus, le premier marché musical de la planète a fléchi toutefois de 11% sur un an, en raison de la chute continue des ventes de CD et de téléchargements de musique. En revanche, le disque vinyle, autrefois uniquement prisé des puristes et collectionneurs, est de retour dans les bacs américains, avec 9,2 millions d'exemplaires vendus l'année dernière, une hausse de 52% par rapport à 2013. Il ne représente encore que 6% des ventes de disques, contre 41% pour le CD. C'est le meilleur résultat pour le vinyle depuis que Nielsen SoundScan a commencé en 1991 à compiler les données de ventes de disques aux Etats-Unis.

Les services de streaming de musique ou de vidéo, comme Spotify ou Pandora, ont eux aussi explosé en 2014 avec 164 millions d'unités, soit un bond de 54% par rapport 2013. Ces sites, qui offrent à leurs abonnés d'écouter de la musique illimitée à la demande, sont en train de métamorphoser une nouvelle fois l'industrie musicale mondiale.

Des critiques estiment que ces services n'encouragent pas les amateurs à acheter des disques et font du mal aux artistes. Spotify répond au contraire qu'il représente une rare source de croissance dans une industrie de la musique à la peine depuis des années.

En savoir plus sur:

Nos partenaires