Le géant Thundercat rôde

02/07/15 à 14:05 - Mise à jour à 13:59

Le talentueux bassiste Thundercat sort de l'ombre avec The Beyond / Where the Giants Roam, un mini-album de six chansons à tendances jazz, funk, groove et Flying Lotus.

Le géant Thundercat rôde

Thundercat sort The Beyond/Where the Giants Roam, son nouvel album depuis Apocalypse © digboston

Le génie jazz-fusion derrière le "Papillon" de Kendrick Lamar, c'était lui. Stephen Bruner, alias Thundercat, n'est pas le genre de personne qu'on oublie, même si depuis le brouillon mais prometteur Apocalypse de 2013, il n'avait plus rien sorti en solo. Il n'avait pas remisé son talent au vestiaire pour autant. Ces deux dernières années, l'extraordinaire bassiste était occupé à contribuer aux albums de Kendrick Lamar, Flying Lotus et Kamasi Washington.

Le virtuose californien vient de dévoiler son nouvel album solo à pas de loup. Davantage un EP qu'un album, en réalité, il préfère même l'appeler son "mini-album". The Beyond / Where the Giants Roam a été diffusé sur la toile via Brainfeeder, le label de FlyLo.

Quelques membres de la famille "Brainfeeder" ont contribué à l'enregistrement du disque. Le loup de scène Thundercat a fait appel au grand Herbie Hancock pour poser ses pattes de velours aux claviers sur Lone Wolf and Cub. Kamasi Washington s'est occupé du saxophone. Le violon était aux mains de l'habitué des transgenres musicaux Miguel Atwood-Ferguson (qui mixe volontiers son violon à l'électro, au jazz, à la musique classique, et ne dédaigne visiblement pas non plus le hip hop) et coté prod', les bros de Brainfeeder Mono/Poly et Flying Lotus ont coproduit quelques chansons de l'album.

Il rôdait, celui qui avait prêté ses notes à Kendrick Lamar sur "Pimp A Butterfly " et au saxophoniste Kamasi Washington sur "The Epic". Désormais Thundercat sort de l'ombre, ragaillardi par l'excellence de son travail sur ces deux albums majeurs.

Entre jazz et hip-hop, le coeur de l'auteur, compositeur et bassiste d'exception balance. Le Californien présente Hard Times, Song for the Dead,Them Changes, Lone Wolf and Cub, That Moment et Where the Giants Roam /Field of the Nephilim, six chansons provoquant un "déjà fini?" irrépressible après écoute.

Le coup de coeur - si pas de tout l'univers, au moins de la Terre entière - étant le funky Them Changes. Le piano est du jazzman Denis Hamm et la voix groovy haut perchée est de Thundercat, bolide du genre lancé à toute allure.

Nos partenaires