Le Festival des Libertés, engagé, artistique, festif et subversif

19/10/17 à 15:30 - Mise à jour à 20/10/17 à 09:37
Du Le Vif Focus du 13/10/17

Pour son cru 2017, le Festival des Libertés (au Théâtre national du 19 au 28 octobre) veut prendre à contre-pied le discours antisystème. On fait le tour de son programme foisonnant.

Le Festival des Libertés, engagé, artistique, festif et subversif

"La liberté est un bagne aussi longtemps qu'un seul homme est asservi sur terre", disait Camus... Une autre manière de souligner qu'il y aura toujours des barreaux à scier. Pour son cru 2017, le Festival des Libertés, organisé au Théâtre national du 19 au 28 octobre, veut prendre à contre-pied le discours antisystème, cette défiance généralisée à l'égard des institutions et des politiques. Engagé, artistique, festif et subversif, le Festival des Libertés, c'est déjà bien sûr sa compétition internationale du film documentaire. What Tomorrow Brings visite une école gratuite pour les jeunes filles afghanes. Dugma: The Button se penche sur les candidats au martyr. Un journaliste au front suit un reporter indépendant habitué aux zones de conflit. Là où Tutti a casa voyage en Italie avec son Mouvement 5 étoiles... Cette année, pas moins de 27 films seront présentés. Mais le Festival des Libertés, c'est aussi des conférences et des spectacles. Inspiré d'un roman de Sorj Chalandon où un Français tente de mettre en scène l'Antigone d'Anouilh à Beyrouth en 1982, Le quatrième mur questionne la place du politique et de l'Histoire entre le théâtre et son origine documentaire. Démocratie participative avec Pendiente de Voto: les votes participent à l'évolution du spectacle. Le metteur en scène... catalan Roger Bernat invite les spectateurs à jouer les parlementaires et à s'exprimer, grâce à une télécommande, sur des questions de société comme la sécurité et l'immigration. Tandis qu'En attendant le jour de François Sauveur se penche sur ce grand et toujours délicat débat qu'est l'euthanasie.

Le festival bruxellois propose encore une programmation musicale bariolée qui réunit notamment cette année la légende du reggae Linton Kwesi Johnson, Emir Kusturica, le réalisateur d'Underground, et son No Smoking Orchestra mais aussi Aka Moon, qui fêtera ses 25 ans, et l'indomptable Camille. À elle seule un symbole de liberté vu celle avec laquelle elle réinvente la chanson en français. Freedom!

Festival des libertés, du 19 au 28/10 au Théâtre national à Bruxelles. www.festivaldeslibertes.be

Nos partenaires