Le Festival de Gouvy et le Gaume Jazz Festival à Rossignol se marchent sur les pieds

22/07/15 à 17:03 - Mise à jour à 17:05

Source: Belga

Le 36e Festival de Jazz et de Blues de Gouvy et le 31e Gaume Jazz Festival de Rossignol (Tintigny) se tiennent cette année du 7 au 9 août. Ces deux événements musicaux, qui se succèdent généralement, accueillent des artistes internationaux de la scène du jazz et de nombreux musiciens belges.

Le Festival de Gouvy et le Gaume Jazz Festival à Rossignol se marchent sur les pieds

© DR

Il s'agit de la première année au cours de laquelle les deux festivals se déroulent simultanément, alors qu'ils se suivaient généralement. Des "désaccords profonds" opposeraient les deux "patrons" de ces festivals, à savoir Claude Lentz (Gouvy) et Jean-Pierre Bissot (Gaume).

Les festivals de Gouvy et Rossignol sont les deux plus anciens événements consacrés au jazz en Belgique. Même s'ils n'attirent pas nécessairement le même public, leur concomitance génère une certaine concurrence.

A Sterpigny, dans l'entité de Gouvy, superbe village situé à la frontière Nord du Grand-Duché de Luxembourg, le festival débute le vendredi 7 août à 19h00 tandis que les concerts sont programmés les deux jours suivants respectivement à partir de 17h00 et 16h00. Les journées du vendredi et du samedi sont réservées au jazz et celle dimanche au jazz/rock. Plusieurs musiciens américains et, parmi eux, le quartette du saxophoniste Bobby Watson, le quartette du saxophoniste Rick Margitza, le chanteur Bruce Ellison et ses "Jellodies", le "Blues Band" du chanteur et guitariste Leburn Maddox, le quartette de la chanteuse Candye Kane et l'ensemble du guitariste, chanteur et harmoniciste Joe Louis Walker figurent au programme.

Le Festival de Gouvy et le Gaume Jazz Festival à Rossignol se marchent sur les pieds

© DR

Des musiciens belges seront également de la partie et, parmi eux, le quartette du contrebassiste Sol La Rocca, la chanteuse Dani Klein (ex Vaya Con Dios) et le quartette du pianiste Renaud Patigny, sans oublier l'ensemble du saxophoniste et chanteur franco-camerounais Manu Dibango, le trio du trompettiste français Stéphane Belmondo, le trio du guitariste français Nitcho Reinhardt ou encore le groupe britannique "Wille and the Bandits" du chanteur et guitariste Wille Edwards.

Pour sa part, le Gaume Jazz Festival, organisé par les Jeunesses Musicales du Luxembourg belge, a programmé 24 concerts réunissant quelque 130 musiciens répartis sur cinq scènes disposées dans le Centre culturel et le parc de Rossignol, dans l'entité de Tintigny.

Le programme est plus éclectique à Rossignol avec du jazz classique et des musiques plus modernes ou métissées (funky, électro, jazz/rock, chanson jazzie, jazz/blues). La première journée débute à 18h00 et les deux suivantes à 15h00. L'affiche sera notamment partagée par l'ensemble du vibraphoniste français Frank Tortiller, le Forkolor, un quartette germano-bulgare de saxophonistes, le surprenant duo "Donkey Monkey", composé de Eve Risser (piano, chant) et Yuko Oshima (batterie, chant) mais aussi le trio du batteur Jeff Herr ou encore le "Mââk quintette" du trompettiste Laurent Blondiau.

Par ailleurs, des cartes blanches seront dévolues au batteur Lionel Beuvens et à son groupe ainsi qu'au tromboniste Adrien Lambinet, accompagné notamment par la pianiste chinoise Pak Yan Lau, pour présenter, en création mondiale, son nouveau projet.

En savoir plus sur:

Nos partenaires