LaSemo dit Bye Bye à Hotton

08/02/13 à 12:09 - Mise à jour à 12:08

C'est officiel: le festival de musique durable LaSemo déménage. Il y a 5 ans une petite graine était plantée sur l'île de l'Oneux à Hotton. Dorénavant, elle va bourgeonner et grandir dans un nouveau cadre encore inconnu.

LaSemo dit Bye Bye à Hotton

© Joëlle Van Laethem

Comme de nombreux festivals en 2012, LaSemo a subi la crise en plein fouet. L'organisation a sollicité un financement auprès de la commune de Hotton qui s'est soldé par un échec. Sans soutien économique, la seule solution envisageable était la délocalisation.

Soucieux d'offrir aux festivaliers un évènement de qualité, l'organisation s'est mise en quête d'un nouveau cadre pour son festival. Nombreuses sont les villes et les communes qui se sont montrées prêtes à accueillir la 6e édition de LaSemo. Les organisateurs ont finalement choisi de s'installer dans un cadre naturel afin de préserver l'aspect "vert" et durable du projet.

Le lieu sera annoncé dans les prochains jours. En attendant les réactions fusent de tous côtés. Philippe Courard, ancien bourgmestre de Hotton, charge la nouvelle majorité dans une annonce sur Facebook: "Il n'aura donc pas fallu trois mois pour que tombent les premières décisions néfastes pour notre commune. Car ce festival, que nous avons accueilli cinq années de suite sur le superbe site de l'île de l'Oneux, nous a amené renommée, visibilité, touristes et, évidemment, retombées économiques importantes !" En effet, le déménagement de LaSemo implique de grandes pertes pour la commune puisque pendant près de cinq ans, 20.000 festivaliers se sont rendus sur le site. Soucieux de prôner une vision durable de l'organisation d'évènements, LaSemo a également privilégié les acteurs et fournisseurs locaux. Un coup dur donc, pour les hottonais.

Jacques Chaplier, l'actuel bourgmestre, n'a pas tardé à répondre aux accusations de son prédécesseur. Dans un communiqué publié ce matin, il explique avoir pris contact avec les organisateurs dès le 27 octobre, avec l'intention de continuer sur le même modèle d'aide ministérielle. L'actuel bourgmestre accuse Philippe Courard d'être à l'origine de l'impasse: "Très rapidement, il est apparu que l'édition 2012 avait été déficitaire et que ce déficit était responsable d'une situation financière délicate, explique le bourgmestre. Les responsables du festival avaient mis Philippe Courard, bourgmestre en titre, et François Jeanmart, bourgmestre faisant fonction, au courant dès la mi-juillet 2012. Nous n'avons trouvé aucune trace de cette communication dans les registres du Collège communal de l'époque. En fait, ces deux derniers n'ont rien fait dans les 5 mois qui ont suivi l'édition de 2012 et n'ont pas pris la peine de nous informer avant la prise de fonction du nouveau collège, le 3 décembre 2012."

La 6e édition de LaSemo aura lieu du 12 au 14 juillet prochain. L'organisation communiquera le futur emplacement dans les prochains jours mais promets d'ores et déjà un endroit "magique".

Alba Salto (Stg)

En savoir plus sur:

Nos partenaires