La vraie star de Couleur Café 2017, c'est elle

28/06/17 à 09:41 - Mise à jour à 09:41
Du Le Vif Focus du 23/06/17

Alors qu'Oumou Sangaré sort son nouvel album Mogoya, le premier en huit ans, rencontre avec la diva du Mali, voix bouleversante, business woman conquérante et féministe engagée.

Vêtue d'un pagne somptueux, Oumou Sangaré affiche à la fois le port d'une reine, et une gouaille réjouissante. Sur la table, posés devant elle, trônent au moins deux téléphones. "Oh, mais il y en a encore d'autres, hein!" Elle commence à fouiller dans l'un des appareils. Trouvé! Sur l'écran, elle fait défiler les photos du nouveau complexe hôtelier qu'elle est en train de bâtir. Après un premier établissement ouvert à Bamako, elle a décidé d'investir cette fois chez elle, dans la région du Wassoulou, au sud-ouest du Mali. "J'ai fait construire des cases rondes, typiques de la région. Mais avec des toits en tuiles, je voulais quelque chose de durable. Et puis elles sont climatisées, avec toilettes à l'intérieur!" Oumou Sangaré est fidèle à sa réputation: star mondiale de la musique malienne, c'est aussi une redoutable business woman ... Ces derniers temps, ses fans ont même pu penser que ses affaires l'avaient définitivement éloignée de la musique. Huit ans après l'album Seya, la voilà pourtant de retour. Alors que le printemps musical est définitivement malien -du disque de Songhoy Blues à celui des Amazones d'Afrique en passant par le récent projet de M (Lamomali)-, il ne manquait plus que la reine. "Il était temps. La pression était vraiment devenue trop forte. Partout où j'allais, les gens me demandaient: "Oumou, tu reviens quand?" Puis j'avais aussi tellement de choses à dire." On devine que c'est plutôt cette seconde raison qui l'a poussée à remonter au créneau: personne n'a jamais forcé Oumou Sangaré à faire ce qu'elle n'avait pas envie de faire...
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires