La semaine du son à Bruxelles, la mélodie du bonheur?

24/02/14 à 14:37 - Mise à jour à 14:37

Source: Focus Vif

Comment mettre au point une semaine entière d'événements consacrés à un phénomène aussi volatile que le son? L'initiative aurait pu paraître trop floue pour intéresser. Force est pourtant de constater que depuis quatre ans maintenant, la Semaine du son réussit à interpeller.

La semaine du son à Bruxelles, la mélodie du bonheur?

Max Vandervorst © DR

Pour rappel, l'idée a été lancée en France, il y a une dizaine d'années. L'acousticien et ingénieur du son Christian Hugonnet a alors une marotte: faire prendre conscience à chacun de l'environnement sonore dans lequel il vit au quotidien. Car au même titre que l'architecture ou l'urbanisme, le son dessine le temps et les espaces.

Repris aujourd'hui dans une cinquantaine de villes françaises, en Suisse, au Québec (mais aussi en Argentine, Colombie et Mexique), l'événement a été lancé à Bruxelles en 2011. Cette année, la Semaine du son y prendra ses quartiers du 24 février au 2 mars. Le jazzman à vision panoramique Fabrizio Cassol (Aka Moon) en sera le parrain. Le génial docteur en patamusique Max Vandervorst (la photo) prendra lui la place de l'invité d'honneur, prouvant une nouvelle fois qu'il faut de tout (et parfois même n'importe quoi) pour faire un son.

Balades sonores, débats, concerts, conférences... Impossible évidemment de passer en revue l'intégralité d'un programme foisonnant. On retiendra tout de même l'attention particulière donnée cette année aux field recordings, ces enregistrements qui cherchent à capter les environnements sonores au plus près: outre des ateliers, un concours est organisé, avec pour mission de livrer un "plan séquence" de deux à quatre minutes sur Bruxelles. Un focus sera également consacré à la radio et son futur, à l'heure où l'on fête son centenaire en Belgique francophone (le 25/02), ainsi qu'aux questions de santé (le 27/02). Du 24 au 28/02, les escaliers du centre administratif de la Ville de Bruxelles seront également transformés en xylophone géant, chaque marche réagissant à la pression des pas des usagers. La mélodie du bonheur?...

En savoir plus sur:

Nos partenaires