La Red Bull Music Academy établit son Bass Camp à Anvers

23/03/12 à 17:20 - Mise à jour à 17:20

Du 21 au 23 mars, la Red Bull Music Academy a établi son Bass Camp à Anvers pour la première fois. Pendant 3 jours, 17 musiciens belges ont participé à cet événement musical. Au programme: conférences avec des pros de la musique et sessions live le jeudi au Trix.

La Red Bull Music Academy établit son Bass Camp à Anvers

© Joris Bulckens

La Red Bull Music Academy est un événement musical qui existe depuis 1998. L'objectif de l'organisation est d'offrir une plateforme aux artistes de demain. Chaque année, deux groupes de 30 candidats sont sélectionnés pour rejoindre l'Académie. Après Dublin, Berlin, Londres, Toronto, Barcelone, Rome, Seattle ou Cape Town, les participants s'envoleront cette année vers New York. Le premier groupe y séjournera du 30 septembre au 12 octobre, le second du 20 octobre au 3 novembre. Pendant ces deux semaines, des sessions d'enregistrement seront organisées, ainsi que des conférences avec de grands noms de la musique et des séances de jam le soir. Parmi les artistes venus raconter leur expérience musicale, les participants ont eu notamment la chance de rencontrer Erykah Badu, Mark Ronson, James Holden, DJ Harvey, M.I.A. et Sly & Robbie. De nombreux artistes confirmés ont eux aussi été "étudiants" à la RBMA: Katy B, Jamie Woon ou Aloe Blacc.

L'événement musical n'est pas une compétition. L'Académie ne remet aucun certificat ou diplôme et ne promet pas une carrière dans l'industrie de la musique. La RBMA offre par contre aux participants une nouvelle approche de la musique. Apprenant les uns des autres, ils pourront découvrir d'autres styles musicaux et échanger des idées ou techniques.

Avant le départ pour New York, la Red Bull Music Academy organise des événements dans de nombreuses grandes villes. Pour la première fois cette année, un des Bass Camps s'est installé au Trix, à Anvers. Au total, 17 musiciens belges ont été sélectionnés: goldFFinch, Voltron, Cupp Cave, K'Bonus, Metrobox, Pomrad, Discoballistic, Title, Dynooo, MonkeyRobot, Brownz, Syndaesia, Atmospherix, Jazz Neversleeps, Lemakuhlar et Locked Groove. Ils ont eu la chance de rencontrer Mala (membre du duo de dubstep Digital Mystikz) et Young Guru (bras droit du rappeur Jay-Z) avant de se produire en live au Trix le jeudi soir. "Dans notre pays, c'est assez rare d'avoir des événements comme ceux-ci où des gens de plusieurs scènes peuvent se rencontrer et se connecter." Metrobox fait partie des artistes sélectionnés pour ces 3 jours. Dans la musique depuis 12 ans, le Belge s'est expatrié à Berlin depuis quelques années. "J'ai déménagé car je ne ressentais pas de "positive vibes" ici pour la musique mais ça a l'air de changer aujourd'hui" ."Il y a beaucoup de musiciens en Belgique mais on ne les entend jamais", soutient Tobias, du duo Lemakuhlar. "La Belgique suit toujours la musique "hype": drum & bass, pop rock puis R&B... La scène underground n'est pas assez connue dans l'esprit des gens. C'est difficile de trouver un endroit où on joue toujours ta musique en Belgique parce qu'on suit les tendances", ajoute Stan, son acolyte.

Les 17 artistes qui jouent au Trix ne sont toutefois pas encore sélectionnés pour partir à New York. S'ils veulent tenter leur chance, ils doivent envoyer leur candidature. Mais certains sont vite découragés face à la tâche. "Ils posent vraiment des questions ridicules, comme écrire une bonne blague ou dessiner ce que vous êtes dans la musique, déclare Dynooo . Je ne comprends pas pourquoi il faut postuler, ce serait mieux si certaines personnes recherchaient ceux qui font de la bonne musique. Je ne suis pas bon pour faire ma promo. Je fais juste de la musique et si les gens l'aiment, c'est génial." Cupp Cave n'enverra pas non plus sa candidature: "Je crois que tout ce que je peux apprendre là-bas, je peux l'apprendre ici d'une manière beaucoup plus simple et directe, plus personnelle." Les deux artistes font l'ouverture de la Bass Camp After School au Trix Foyer. Programmés en début de soirée, à 21h et 21h45, ils ne pourront malheureusement pas compter sur un large public. Dynooo regrette un peu cette organisation. "En y repensant, je n'aurais peut-être pas dû jouer ici. Ils m'ont mis beaucoup trop tôt et je n'aime pas jouer pour 20 personnes. S'il y a 10 personnes qui apprécient ta musique, c'est déjà bien, mais bon..." Malheureusement, ceux qui sont présents semblent plus intéressés par le bar pour le moment. A 22h, les mix commencent dans la deuxième salle, le Trix Club. Le public arrive et commence doucement à se mettre dans l'ambiance qui ne demande qu'à monter. Car si on s'est éclipsé relativement tôt, les Anversois ont, eux, pu faire la fête jusqu'à l'aube, le dernier mix étant programmé à 5h...

Julie Mouvet (stg)

En savoir plus sur:

Nos partenaires