La pub féministe qui fâche les Beastie Boys (vidéo)

25/11/13 à 16:30 - Mise à jour à 17:26

Source: Focus Vif

Une publicité de la start-up GoldieBlox, déjà vue plus de 8 millions de fois sur YouTube, qui parodie la chanson Girls ne plaît pas du tout à ses auteurs, les Beastie Boys.

La pub féministe qui fâche les Beastie Boys (vidéo)

Les Beastie Boys, en 2007 © REUTERS

GoldieBlox est une société spécialisée dans la vente de jouets de construction ou de bricolage pour les petites filles. L'entreprise californienne entend donner une alternative aux parents qui ne souhaitent pas voir leur progéniture ne jouer qu'avec des poupées rose bonbon.

Dans un spot publicitaire posté sur YouTube, GoldieBlox parodie la chanson " Girls " des Beastie Boys, transformant les paroles machistes du morceau en manifeste féministe pour petite fille. Si l'on se réfère aux 8 millions, et plus, de vues réalisées par la vidéo, les internautes adorent. Ce n'est pas le cas du groupe puisqu'il menace d'attaquer la start-up californienne pour violation du copyright, révèle The Guardian, relayé par le Huffingtonpost.fr. Le quotidien britannique précise également que le groupe refuse toute utilisation de ses chansons pour des publicités depuis la mort d'Adam Yaunch en 2012, comme l'exigeait le rappeur dans ses dernières volontés. Les membres survivants des Beastie Boys avaient déjà entrepris les mêmes démarches lorsque Monster Energy Drink avait utilisé plusieurs de leurs chansons sans autorisation.

Suite à ces menaces, GoldieBlox a d'ores et déjà porté plainte de manière préventive devant la Cour fédérale de Californie contre les Beastie Boys avançant que la parodie de l'oeuvre originale constituait une utilisation légale. "Dans la chanson 'Girls' des Beastie Boys, les filles sont limitées (au mieux) aux tâches ménagères et sont présentées comme devant satisfaire les souhaits masculins. GoldieBlox a créé sa vidéo parodique avec des objectifs précis: se moquer de la chanson des Beastie Boys afin de poursuivre l'objectif de la société c'est-à-dire briser les stéréotypes de genre et encourager les jeunes filles à s'engager dans des activités qui valorisent leur intelligence comme la science, la technologie et les mathématiques", peut-on encore lire sur le Huffingtonpost.fr.

En savoir plus sur:

Nos partenaires