La petite révolution des Francos qui abandonnent la place de l'Hôtel de Ville

14/12/17 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

Source: Belga

La 25e édition des Francofolies de Spa accueillera Calogero, Francis Cabrel, Roméo Elvis, Girls in Hawaii et bien d'autres du 19 au 22 juillet, sur un site totalement repensé.

La petite révolution des Francos qui abandonnent la place de l'Hôtel de Ville

Antoine Chance sur la scène Pierre Rapsat (place de l'Hôtel de Ville) en 2015. © Francofolies de Spa

À l'occasion de leur 25e édition, les Francofolies s'offrent une révolution en regroupant sur un seul site, étendu pour l'occasion, cinq scènes dont la scène Pierre Rapsat, habituellement dévolue aux têtes d'affiche, qui se situera dorénavant Place Royale, au coeur même de Spa. Cette modification entraine des changements infrastructurels et de ticketing, ont ajouté les organisateurs.

Cette importante évolution, pensée depuis deux ans, a été décidée non pas par contraintes financières, mais bien pour des facilités d'organisation et de visibilité. Elle engendre une réduction de frais en termes de sécurité et de matériel mais nécessite cependant une enveloppe artistique nettement supérieure, a admis Charles Gardier, co-organisateur des Francofolies.

La concentration du festival autour du Parc des Sept Heures favorisera l'aération et la fluidité du public ainsi que la convivialité sur ce site qui s'étendra de la Place Royale où s'installera désormais la scène Pierre Rapsat jusqu'au jardin de la Villa Royale, qui accueillera la scène électro dans une configuration acoustique complètement repensée. À ces deux scènes, s'ajoutent les trois de l'ancien village Francofou.

L'entrée sur ce site unique, totalement sécurisé, se fera par la place Foch, nécessitant également la privatisation de la rue Hanster qui sera donc inaccessible durant plusieurs jours. "En nous réinventant, nous avons voulu garder l'âme et l'ADN du Festival", assure Charles Gardier.

La destination de la place de l'Hôtel de Ville n'a pas encore été déterminée. Elle pourrait servir de parking riverain ou de desserte pour les navettes de bus.

La politique tarifaire a été complètement revue en fonction de ce nouvel agencement, les organisateurs proposant un pass de quatre jours au prix de 110,5 euros et un pass journalier, pour assister à une vingtaine de concerts, à 50,5 euros.

Le site pourra accueillir quotidiennement entre 20.000 et 25.000 personnes selon la demande. Les 2.000 premiers pass pour l'entièreté du Festival sont désormais en vente au prix de 90,5 euros.

À l'affiche: Cabrel, Calogero, Roméo Elvis, Girls in Hawaii...

Du 19 au 22 juillet, la Cité thermale accueillera quelque 120 artistes. L'événement verra se produire sur les différentes scènes Francis Cabrel, Calogero, Lost Frequencies mais aussi Romeo Elvis, Henri PFR ou encore Christophe Willem.

"Nous voulons, au travers d'un site unique totalement repensé à l'occasion de ce 25e anniversaire, proposer une affiche très éclectique qui permettra aux différents publics de se rencontrer mais surtout de découvrir des artistes", assure Charles Gardier qui dispose encore, sous le coude, d'une liste d'une quinzaine de confirmations.

Par la présence de Lost Frequencies, le 19 juillet, en exclusivité en Fédération Wallonie Bruxelles cet été, mais également d'Henri PFR et de Todiefor, sans oublier Romeo Elvis et de L'Or du Commun, représentants de la scène hip hop, les Francofolies de Spa ont décidé d'accueillir des artistes plutôt attendus aux Ardentes. Une scène électro, qui fonctionnera de 13h à la fermeture du site, est d'ailleurs prévue dans les jardins de la Villa Royale.

Girls in Hawaii, Lea Paci, Ozark Henry, Suarez, Arcadian, Sonnfjord, Christophe Willem et Mat Bastard complètent actuellement l'affiche.

Nos partenaires