La nouvelle grille de programmes de La Première dévoilée

28/03/17 à 09:50 - Mise à jour à 09:50

Source: Belga

La future grille de programmes de La Prem1ère, sur laquelle travaillaient depuis des mois les équipes de la radio publique, a été dévoilée officiellement lundi par la RTBF, qui n'a pas révélé le nom des futures nouvelles émissions.

La nouvelle grille de programmes de La Première dévoilée

© Belga

"Repensée autour d'un ADN éditorial 'Info, culture et découverte' réaffirmé, cette nouvelle offre est élaborée pour répondre encore mieux aux attentes d'un public désireux de comprendre et d'explorer le monde qui nous entoure et sera éditée tant en radio qu'en digital", annonce la RTBF. La nouvelle mouture devrait débarquer à l'antenne fin avril.

Parmi les changements, "Matin Première", avec Mehdi Khelfat aux commandes, se voit raboté d'une heure et se terminera dorénavant à 8h00. Thomas Gadisseux remplacera comme annoncé Bertrand Henne pour "L'invité de Matin Première", rendez-vous politique de la matinale de la radio publique.

Après le grand journal de 8h00, François Heureux proposera de 8h15 à 10h00 un plan large de l'actualité dans tous ses aspects. Véronique Thyberghien présentera, elle, un nouveau magazine "lifestyle" de 10h00 à 12h00, qui donnera "la parole aux citoyens de la génération X qui initient ce que sera demain et à ceux qui le vivent déjà".

Bertrand Henne reviendra quant à lui sur antenne durant le temps de midi pour un rendez-vous d'une heure qui fera place à l'échange d'idées, d'opinions et d'arguments. De 14h30 à 16h00, Jérôme Colin, entouré de chroniqueurs, proposera un "talk-show culturel, dans une ambiance décontractée" pour explorer tous les pans de la culture belge et internationale.

Les émissions "Un jour dans l'histoire" avec Laurent Dehossay (13h15 à 14h30), "C'est presque sérieux" avec Walid (16h-17h30) et "Soir Première" avec Arnaud Ruyssen (17h30-19h) sont quant elles maintenues dans la grille. Aucun intitulé des nouveaux rendez-vous n'a pour l'instant été révélé par la RTBF. "Les finitions doivent maintenant être abordées", a commenté le service communication de la RTBF.

Nos partenaires