La fin d'une époque

05/07/10 à 10:58 - Mise à jour à 10:58

Kele Okereke, le chanteur de Bloc Party, sort un album solo. Escapade solitaire qu'il partage avec plusieurs de ses confrères rockers. Petit tour d'horizon.

La fin d'une époque

On commence doucement à sentir une page se tourner. Les jeans slim, les guitares, le retour du rock,... Tout ça est maintenant derrière. Vous pensez être encore hype en affirmant que vous adorez les Libertines? Il faut vous réveiller, ce groupe n'existe plus (ou presque) et leur premier album date de 2002 ! On ne rajeunit pas.... Et il y a d'ailleurs un signe qui ne trompe pas : les carrières solo, comme pour marquer la fin d'une ère. Mais cette scène est-elle complètement éteinte?

Aujourd'hui, c'est Kele Okereke, le leader de Bloc Party, qui propose un projet en l'absence de son groupe. L'album s'intitule The Boxer. Résolument tourné vers les synthés et l'électronique, il s'éloigne de la musique de Bloc Party, et de ses guitares, pour entrer directement sur les pistes de danse. Quant à l'avenir du groupe, Kele Okereke déclare demeurer dans l'inconnu et ne peut certifier qu'il travaillera encore avec les autres membres pour un nouvel album.

Mais avant lui d'autres se sont laissés séduire par l'aventure solo. Pete Doherty avait sorti en 2009 Grace/Wastelands. Il n'abandonne toutefois pas son groupe pour autant, puisqu'il se produira notamment aux Ardentes de Liège avec les Babyshambles ce 10 juillet. Un nouvel album pourrait même voir le jour d'ici la fin de l'année. Mieux encore, les Libertines remonteront sur scène pour deux dates exceptionnelles cet été à Reading et à Leeds.

Un autre rocker, survivant de la hype, sera présent aux Ardentes (le 8 juillet) : Julian Casablancas. Le chanteur des Strokes présentera son album Phrazes for the young, sorti fin 2009. Il n'est d'ailleurs pas le seul membre du groupe à avoir pris ses distances en solitaire. Albert Hammond Jr (guitariste) et Fabrizio Moretti (batteur), notamment, ont présenté des projets parallèles. On commençait à désespérer de revoir les Strokes retravailler un jour ensemble, mais ils travaillent actuellement sur le successeur de First impressions of earth. L'album pourrait voir le jour fin 2010/début 2011, et le groupe effectuera plusieurs dates cet été lors des festivals.

Il y a également celui par qui le rock est (re)venu : Jack White, le chanteur et guitariste emblématique des White Stripes. Le groupe est en pause pour le moment. Le dvd Under Great Northern Lights sonne d'ailleurs comme un document posthume sur le groupe. Mais Jack withe n'arrête pas la musique pour autant, au contraire. Il multiplie les projets, comme ses deux super groupes The raconteurs et The Dead Weather (dont le second album est sorti au moi de mai 2010).

Le retour du rock est-il de tout à fait derrière nous? On sent en tout cas cette génération vieillir. La difficulté des groupes à travailler encore ensemble nous le montre. Les représentants des années 00 s'usent. Il ne reste plus qu'à trouver ceux des années 10. MGMT, Gossip, Crystal Castles,... ?

Maxime Morsa (stg)

En savoir plus sur:

Nos partenaires