La Femme: "C'est en rentrant dans le système que le groupe a pu évoluer"

10/10/16 à 14:56 - Mise à jour à 14:56

Source: Focus Vif

Ils sont partout. Font la couv du Rock and Folk, assurent la première partie des Red Hot et parlent cul au Journal du Hard... Les Français de La Femme initient à leur Mystère.

Il semble loin le temps parfois un peu foireux du Do It Yourself où ils vendaient par inadvertance des CD vierges au sortir de leur concert (c'était au Vooruit en 2012). S'ils sont aujourd'hui auréolés d'un nouveau statut, font la une des magazines, sont invités au Journal du hard et joueront en janvier au Zénith de Paris, les Français de la Femme n'en ont pas moins gardé le contrôle de leur destinée pop et synthétique. Puis aussi leur sens un peu bordélique de l'organisation. Marlon Magnée a raté son train et quand il rejoint deux de ses complices dans les locaux de la RTBF, le faux blond ne semble pas encore bien réveillé. Faut dire qu'avec la sortie de Mystère, la gloire naissante, les sollicitations nouvelles, le Parisien de Biarritz n'a pas eu le temps de chômer. La Femme est en train de se gentrifier. "Trop de gentrification, ça tue un quartier. Mais un peu, ça fait toujours plaisir", sourit-il entre deux affalements sur table haute.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires