La 23e édition du Festival de Fès des Musiques sacrées du Monde

08/05/17 à 14:38 - Mise à jour à 09/05/17 à 15:43

Première capitale du Maroc, Fès a longtemps été un pôle d'échange intellectuel et culturel. Du 12 au 20 mai 2017, la médina accueillera pour la 23e fois son désormais incontournable Festival des Musiques sacrées du Monde.

La 23e édition du Festival de Fès des Musiques sacrées du Monde

Platon-Alexis Hadjimichalis © DR

Par Margot Vogels

Cet événement, consacré en 2001 par l'Organisation des Nations Unies, s'est donné pour vocation de contribuer au dialogue entre les hommes et les civilisations à travers la musique et la promotion d'une culture de paix.

Le Festival attire chaque année près de 100 000 visiteurs, venus de Fès et d'ailleurs. Il réunit des musiciens, poètes et danseurs aux origines et horizons artistiques variés, qu'ils aient déjà acquis une renommée internationale - se sont ainsi produits dans le cadre du Festival Joan Baez, Patti Smith, Björk, Ben Harper ou encore Youssou N'Dour - ou qu'ils n'en soient encore qu'à leurs débuts, tous rassemblés dans une quête de spiritualité et d'échange. Cette 23e édition mettra notamment la musique traditionnelle chinoise à l'honneur: se produiront ainsi le 13 mai la joueuse de luth pipa Lingling Yu et une troupe d'opéra Wu du Zhejiang, ancêtre quatre fois centenaire de l'opéra de Pékin.

Placé cette année sous le signe de l'eau, le Festival cherchera à sensibiliser le public aux problématiques écologiques - et tout spécialement à lui faire prendre conscience de sa dépendance vis-à-vis de son environnement. Ainsi, le répertoire musical sélectionné puise son inspiration des fleuves, rivières, océans et mers considérés comme sources de vie mais également comme condition sine qua non de la survie et du futur de l'humanité.

Mais en 2017, l'histoire du Festival prend également un tournant, puisque c'est Platon-Alexis Hadjimichalis qui en prend les rênes en tant que Directeur général de la Fondation Esprit de Fès. Ambassadeur de Grèce auprès de la Belgique de 2010 à 2013 et artiste-plasticien, M. Hadjimichalis est notamment connu pour sa participation à l'exposition "La Beauté sauvera le Monde" au Musée des Beaux-Arts de Tournai. L'on aurait pu rêver plus belle addition à la direction du Festival, puisque M. Hadjimichalis a - en tant qu'artiste - toujours choisi de rendre hommage à la nature au travers de ses oeuvres et s'est - en tant que diplomate - continuellement évertué à contribuer à fluidifier le dialogue entre les hommes.

- Prix du Pass Festival (Musiques sacrées, Nuits Médina & Forum de Fès): 305€

- Pour plus d'informations, contactez la Fondation Esprit de Fès par téléphone au +212 (0) 535 74 05 35, par email à l'adresse contact@espritdefes.com, ou consultez le site fesfestival.com.

Nos partenaires