L'Impératrice: "Le second degré est une sorte de masque, un camouflage"

30/04/18 à 14:54 - Mise à jour à 14:55
Du Le Vif Focus du 26/04/18

Qui a dit qu'Internet avait rétréci la musique, au point d'en faire un exercice en solitaire, planqué derrière un ordinateur? Présents aux Nuits Bota, les Français de L'impératrice remettent le jeu collectif à l'honneur.

Une enquête du quotidien Libération l'assurait encore récemment: avec la démocratisation du home studio et la généralisation de la musique assistée par ordinateur, les musiciens de session commencent à avoir du mal à trouver du boulot, "remplacés" de plus en plus souvent par les machines. C'est un refrain désormais bien connu: si la révolution Internet n'a pas amené de nouvelles révolutions musicales majeures, elle a profondément modifié la manière de concevoir la composition. Plus besoin de mobiliser de gros moyens pour pondre le prochain hit planétaire. Un ordinateur correct et une bonne connexion wi-fi peuvent suffire.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires