L'année du tigre du label Tigersushi

23/06/10 à 14:34 - Mise à jour à 14:34

Dix ans après sa création, le label Tigersushi est toujours de la party. Cela se fête avec une soirée au Libertine Supersport et une double compil'...

L'année du tigre du label Tigersushi

© DR

Un petit exploit en soi. Cela fait 10 ans maintenant que le label Tigersushi met son grain de sel sur la scène électronique made in France. Avec des haut et des bas, mais sans jamais sacrifier à une certaine éthique. L'anniversaire sera célébré par une double compilation, More GDM X, et une tournée des clubs qui passera notamment par le Libertine Supersport à Bruxelles.

Dès sa naissance, l'étiquette lancée par Joakim (Bouaziz) vogue à contre-courant. C'est qu'en pleine vague French Touch, boostée à l'hédonisme et au beat compressé, Tigersushi fait office de vilain petit canard. En tout cas d'alternative pointue, voire un poil snob, mais toujours érudite et passionnée.

Au départ, le label a pour matrice un site Internet. Une sorte de webzine musical tenu par des passionnés, creusant l'underground avec une certaine pédagogie, une vraie volonté de transmettre en créant des ponts. En anglais dans le texte aussi, convaincu que ce n'est pas (seulement) en France que les goûts défendus par les cocos sont les plus répandus.

Histoire classique: au bout d'un moment, l'idée d'une compilation est lancée pour promouvoir le site qui a pris de plus en plus d'envergure. Le label Tigersushi est né. On y zieute volontiers du côté de la disco déviante ou du krautrock, de l'électro abstraite ou du hip hop cubique. Assez pointu que pour être tendance, mais aussi profondément individualiste que pour survivre aux effets de mode. Chez Tigersushi, les esprits sont larges, le champ d'investigation aussi.

Poni Hoax, Images of Sigrid
Le meilleur groupe de rock français? Ils sont de plus en plus nombreux à le penser. Avec un détachement classe à la Roxy Music, le groupe tend un fil (barbelé) entre un rock viscéral et une cold wave crâneuse, cachant mal un penchant pour une électro-disco suggestive. Vite, un troisième album!

Principles of Geometry, Principles of Geometry
Le futur n'a jamais semblé aussi excitant que dans le passé. A la base, l'électro du duo lillois fait donc dans les vieilles machines, les synthés analogiques et les beats qui craquèlent. Leur passion pour les jeux video vintage et les films de science-fiction n'y est pas pour rien.

Joakim, Milky Ways
Cherchez l'erreur: c'est sur le label Versatile que le patron de Tigersushi sort ses premiers albums. Peu importe. Ce sont bien les disques de Joakim qui résument le mieux l'esthétique de Tigersushi, entre poussées expérimentales et brillantes fulgurances électro-rock.

Laurent Hoebrechts

En savoir plus sur:

Nos partenaires