L'album de la semaine: François and the Atlas Mountains - Piano ombre

17/03/14 à 15:09 - Mise à jour à 15:09

Source: Focus Vif

POP | Ambassadeur d'une pop "bleu blanc rouge" libre et sans complexe, Frànçois and the Atlas Mountains touche à la cime.

L'album de la semaine: François and the Atlas Mountains - Piano ombre

Frànçois and the Atlas Mountains © Lola Perstows

L'album de la semaine: François and the Atlas Mountains - Piano ombre

Dans la tête et les disques de François, il y a des mots qui dansent, des sons qui chantent et des images qui flottent.

Des images que sa musique enfante. Et qui ont soufflé à Mathieu Demy, le fils de Jacques et d'Agnès Varda, le clip de La Vérité. Premier single particulièrement catchy de Piano Ombre. Des images aussi qui l'ont nourri et ont guidé sa conception.

Les mots manquant parfois quand on touche aux textures et aux ambiances, François, peintre aquarelliste, a glissé des références visuelles au producteur Ash Workman (Metronomy) tandis qu'ils planchaient ensemble sur cet excitant nouvel album. L'Empire des lumières et 16 septembre de Magritte, et dans le même état d'esprit la pochette d'And Then Nothing Turned Itself Inside-Out de Yo La Tengo, ont guidé la gestation du Vampire Weekendien La Vie dure. Les toiles Echo Lake, Concrete Cabin et The Architects Home in the Ravine de Peter Doig ont orienté The Way To The Forest et Bois. Là où Le Noctambule (Le Réverbère), de Magritte à nouveau, et des photos de Marja Pirila ont montré la voie à La Fille aux Cheveux de soie et à Piano Ombre. On ne peut que vous conseiller de les confronter.

"Un disque qui donne de l'élan"

Ecrit dans le sud-ouest de la France pendant une année tumultueuse pour François et enregistré pour la première fois dans un vrai studio, dans la campagne près de Bordeaux, l'Entre-deux-Mers, entre la Dordogne et la Garonne, Piano Ombre reflète davantage les compétences du groupe et emmène la chanson en français (deux titres en anglais seulement) ailleurs. "C'est un album plutôt optimiste avec des zones d'inquiétude mais un disque qui donne de l'élan."

En ouverture, Bois bouillonne dans la marmite d'Animal Collective (genre chanté par Dominique A) avant de virer à un trip free jazz. "J'écoutais pas mal Alice Coltrane dans le van pendant notre dernière tournée, avoue François. C'est le genre de trucs qui m'aidaient à m'endormir. Ces improvisations qu'on retrouve aussi beaucoup dans la musique africaine."

Les références se bousculent. L'album a même été marqué par la série Twin Peaks. "Ses bois. Puis aussi le fait de ne pas donner de sens à la peur. Moi la peur, je la dépasse avec la musique. Et en me disant que la nature aura le dessus de toute façon."

Premier Français signé sur le label Domino -"ils m'ont offert la possibilité de continuer à faire ce que je faisais mais en mieux"-, François Marry réussit à tracer son chemin, escarpé, vers le sommet d'une pop "bleu blanc rouge" sans oeillères. La musique a beau rester, à ses yeux, en dehors du jugement, des concepts de bien et de mal, Piano Ombre jure le contraire. Un disque à découvrir d'urgence.

  • DISTRIBUÉ PAR DOMINO.
  • LE 12/04 AU GRAND MIX, LE 20/05 AU BOTANIQUE.

Nos partenaires