L'album de la semaine: Damien Jurado - Brothers and Sisters of the Eternal Son

22/01/14 à 15:16 - Mise à jour à 15:16

Source: Focus Vif

FOLK | Comme tous les deux ans, le formidable Damien Jurado sort un splendide disque de son chapeau... Abracadabra.

L'album de la semaine: Damien Jurado - Brothers and Sisters of the Eternal Son

Damien Jurado © DR

L'album de la semaine: Damien Jurado - Brothers and Sisters of the Eternal Son

Il a beau avoir été invité sur Innocents, le dernier album de Moby, et avoir rejoint en octobre dernier le petit végétarien chauve dans Conan, le talk-show de Conan O'Brien, Damien Jurado reste l'un des singers-songwriters les plus sous-estimés et méconnus de sa génération. Les voies du succès sont comme celles du Seigneur. Impénétrables. Mais si rien ne les lui pave, sûr que dans 20, 30 voire 40 ans (tout dépendra de sa résistance aux affres de la vie), quand il aura passé la guitare à gauche, l'Américain, parrain du néo-folk made in Seattle, peuplera de ses albums les itinéraires bis de la musique et les numéros spéciaux des magas culturels estampillés Trésors cachés.

De l'or dans les doigts, un ange dans la voix, Jurado, né il y a 40 et quelques années à Los Angeles dans une famille nombreuse, est d'une constance à toute épreuve. Son album précédent, Maraqopa, était né d'un rêve. Celui d'un type qui disparaît dans le désert. "Qui quitte la maison sans aucune forme d'identification et décide qu'il désire juste disparaître. Brothers and Sisters of the Eternal Son en est en quelque sorte la suite", déclare-t-il dans un petit trailer qui circule depuis début décembre sur le Web. Il a lui aussi été produit par Richard Swift (The Shins, Foxygen...).

"C'est un univers en lui-même. Avec son propre symbolisme, son propre mythe et sa propre liturgie, écrit Father John Misty qui a signé un essai à propos du disque... Damien Jurado est chaque personnage de ses chansons. Il est le flingue. Le tamanoir pourpre. L'avalanche. L'Ohio. Le fantôme de la femme de son meilleur ami... " Father John Misty, pour la petite histoire, c'est J. (Joshua pour les intimes) Tillman. L'ancien batteur des Fleet Foxes. Ce qui semble tout ce qu'il y a de plus logique si on considère Jurado comme le trait d'union entre Neil Young et la Flotte de renards emmenée par Robin Pecknold.

Portes de l'ailleurs

Influencé par le reggae dans l'esprit et par la musique dub dans les textures (c'est Jurado qui le dit), Brothers and Sisters of the Eternal Son est avant tout une plaque de folk et de pop modernes. Un album brillamment, subtilement, aventureusement et même lumineusement arrangé. Un disque à la beauté mélancolique, éthérée et rêveuse qui s'écoute d'une traite. Sorte de voyage aux frontières de l'au-delà. Lumière au bout du tunnel. Et portes de l'ailleurs.

Baigné d'écho, truffé de petites idées qui rompent avec ses derniers concerts en Belgique, tout en dépouillement eux, Brothers and Sisters... est un disque ambitieux jalonné de quelques merveilles. Le hanté Return to Maraqopa, Jericho Road et son ambiance de western Sergio Leonesque. Silver Malcolm et Silver Joy baignant chacun à leur manière dans un calme magique... Pour info, Jurado propose son disque dans une version double. Accompagné d'un album bonus, Sisters, pour lequel il s'est entouré d'une chorale féminine. Un artiste pas comme les autres.

  • DISTRIBUÉ PAR SECRETLY CANADIAN/KONKURRENT.
  • LE 19/02 AU HANDELSBEURS (GAND).

En savoir plus sur:

Nos partenaires