K3 plagiées par un boys band chinois, la Flandre en émoi

10/08/15 à 16:13 - Mise à jour à 16:13

Source: Belga

Le service juridique de Studio 100 étudie un éventuel plagiat d'une chanson de K3 révélé dimanche par Miguel Wiels, le compositeur, sur Twitter.

K3 plagiées par un boys band chinois, la Flandre en émoi

K3 © BELGA/Olivier Matthys

Le boys band chinois The Flowers a livré sa version du "tube" Heyah Mama que les trois chanteuses flamandes avaient sorti en 1999. Selon son porte-parole, Studio 100 a chargé son service juridique d'étudier la question de savoir s'il s'agissait d'un réel plagiat, auquel cas des mesures seraient prises.

Selon Studio 100, cette histoire en dit long "sur la qualité des chansons de K3, puisqu'elles sont même reprises en Asie". "Les couplets sont différents, mais le refrain est repris dans les grandes lignes", affirme le compositeur dans Het Laatste Nieuws. "La version chinoise commence d'ailleurs par le même mot que notre Heyah Mama."

La vidéo relayée par Miguel Wiels date de 2008, et le groupe The Flowers n'en est plus un aujourd'hui. Dans les commentaires YouTube, un internaute faisait remarquer il y a six ans qu'il s'agissait d'un "remix" de K3, ajoutant par ailleurs qu'il préférait la version du boys band. Celui-ci, dissous en 2009, avait la réputation d'être un voleur de mélodies, ses principales cibles étant des airs japonais.

Ci-dessous, les deux morceaux en question.

En savoir plus sur:

Nos partenaires