Jay-Z parodie Friends avec des acteurs noirs dans son clip militant Moonlight

11/08/17 à 12:01 - Mise à jour à 11:59

Le rappeur américain a publié sur YouTube son nouveau clip engagé qui dénonce le manque de diversité à Hollywood.

Jay-Z a posté sur YouTube le clip militant Moonlight(jusque-là uniquement disponible sur sa plateforme de streaming Tidal) qui offre un remake de Friends. Le rappeur américain présente là une vidéo et des paroles engagées pour dénoncer la discrimination envers les minorités aux États-Unis. Il pointe ainsi du doigt le manque de diversité dans l'industrie télévisuelle et cinématographique à Hollywood.

Le casting de la série culte des années 90 est ici composé d'acteurs afro-américains: Jerrod Carmichael (Ross), Issa Rae (Rachel), Tessa Thompson (Monica), LaKeith Stanfield (Chandler), Lil Rel Howery (Joey) et Tiffany Haddish (Phoebe). Ils échangent des répliques au mot près tirées de l'épisode 2 de la saison 3 dans la série originale (The One Where No One's Ready - Celui qui a du mal à se préparer). Le célèbre générique est également revisité.

Dans le clip, Jerrod Carmichael/Ross demande hors plateau son avis au comédien et scénariste Hannibal Buress (qui tient un rôle dans Spider-Man: Homecoming). Face à sa réaction négative, il s'explique: "When they asked me to do it, I was like alright this is something like subversive, something that would turn a culture on its head" ("Quand ils m'ont demandé de faire ça, je me suis dit que c'est quelque chose de subversif, quelque chose qui renverserait la culture"). Ensuite, le tournage parodique de Friendsreprend mais la caméra se centre sur Carmichael qui sort de scène. La voix de Jay-Z vibre à ce moment-là et chante "We stuck in La La Land, even when we win we gon' lose"("On est coincés dans l'imaginaire hollywoodien, même quand on gagne, on perd").

Ces paroles, comme le titre du clip de Jay-Z, fait référence au film Moonlight de Barry Jenkins et plus précisément au malaise survenu pendant la cérémonie des Oscars 2017. Lors de la remise des prix, retransmise en direct sur ABC, l'Oscar du meilleur film a été décerné par erreur à La La Landalors qu'il devait revenir à Moonlight.

Une bourde qui avait suscité une foule de réactions indignées. Certains ont estimé que cette erreur a éclipsé la victoire du film qui raconte l'histoire d'un homosexuel afro-américain et dont le casting est composé exclusivement d'acteurs noirs.

Nos partenaires