J'ai fait léger

24/04/13 à 12:12 - Mise à jour à 12:11

IN MY HARD DRIVE | J'ai passé deux excellentes semaines, merci. Une visite réjouissante de Suisse, couplée à une Strictly Niceness de haut-vol, une nouvelle claque venue d'Anvers, de nouvelles fonctions, plein de jolies découvertes et une visite chez un disquaire ucclois. Elles ont été pleines, ces semaines.

J'ai fait léger

Donc, je devais, un jour, me rendre chez un marchand de jouets pour y faire réparer un cadeau reçu par mon petit gars, et, sur le trajet de retour, j'ai fait halte chez Monsieur Jean, disquaire ucclois de son état, dont le rayon jazz force le respect. Il ne manque pas de burnes Monsieur Jean: ouvrir un magasin de disques en 2013, à l'écart du centre, avec des bacs relativement pointus, des platines d'occasion et des bandes dessinées, à Uccle... Mes compliments. Pour ma première visite, j'ai fait léger. Trois disques, Hank Crawford sur CTI, Aretha Franklin et un Babylon By Bus de Bob Marley & The Wailers en excellent état, iront garnir mes étagères. C'était le Record Store Day samedi dernier, le 20 avril. Inutile de dire que pour moi, c'est trois fois par semaine. Le seul type de commerce dans lequel je prends un vrai plaisir à aller... Avec les magasins de jouets et les librairies. Des lieux ludiques au sens propre du terme. Ludique comme peut l'être une émission de radio, par exemple. L'an passé, à pareille époque, StuBru avait demandé à ses B-Boys (TLP, Lefto, Gus, L-Dopa) de leur fournir un programme de 8 heures, au contenu 100% hip hop... Appelée Rapper's delight, l'émission avait fait grand bruit, y compris dans ces colonnes. Il se fait qu'ils remettent le couvert le 1er mai prochain, même station, même équipe. Et que certaines parties de l'émission sont disponibles au téléchargement.

 

Parlant de hip hop, on fêtait la semaine dernière le 25e anniversaire du mythique It takes a nation of millions to hold us back de Public Enemy. Un album qui a changé ma vie à plusieurs niveaux. Ce serait, cependant, un peu long à expliquer même si les graines plantées en moi par ce disque sont irréversiblement présentes. Pas qu'en moi d'ailleurs si l'on en croit la popularité du rap actuellement... L'histoire discographique du hip hop belge commence en 1990 avec Brussels Rap Convention, une compilation de MC's belges mise en forme par Defi-J, un (si pas "Le") pionnier de la culture hip hop en Belgique. Elle est à présent disponible en téléchargement légal et on peut même choisir si on veut payer ou non.

Homeboy Sandman continue son bonhomme de chemin avec allant et félicité. Sa dernière sortie est un hommage appuyé à l'un des fondateurs du mouvement hip hop, l'un de ses premiers DJ's, Kool Herc, le Gentle Giant jamaïcain qui, armé de sa sono, détournait l'électricité publique pour organiser ses "block parties" dans les parcs du Bronx. Cette culture hip hop... Pur produit d'une idéologie libérale façon, voire ultra-libérale façon "mon clan et moi d'abord, après nous, les mouches et vive la loi de l'offre et de la demande", cette culture du ghetto qui tend à sévèrement se populariser puisque entrée dans le domaine public. Le hip hop est aujourd'hui partout, pour un mal ou un bien, il ne m'appartient pas d'en juger, attendu que les deux tiers de ce qui est produit aujourd'hui me passe largement au-dessus de la tête. "Ce que je choisis d'ignorer n'a, de toutes façons, pas été fait pour moi", comme le dit le pétulant J-Zone dans son très pertinent article paru sur l'excellent blog Ego Trip Land.

 

La loi du marché, il la connaît bien, Jay Z. De ses débuts comme dealer dans son fief de Marcy Project à son statut d'actionnaire des NY Nets et ex-président de Def Jam Records, familier de Barack Obama aussi, c'est un pur (et très talentueux) produit du capitalisme à l'américaine. Excès, détournement des lois et succès fracassant inclus. Qui dit "succès fracassant" dit aussi "sujet à polémique" et polémique, il y a, concernant son voyage à Cuba. Il y répond, en bon MC qu'il est, par un morceau, Open Letter. C'est du Jay Z fâché typique avec piques et adresses à qui de droit. Force est, à nouveau, de constater qu'il est un parolier de talent quand il s'en donne la peine. Quand Hov fâché, lui toujours faire ainsi!

 

Bonus dans lequel Common en remet une couche:

 

La signature d'Omar, c'est une belle opportunité pour Freestyle Records, un chouette mais confidentiel label anglais. Omar, c'est l'un des tauliers de cette scène soul britannique dont le prochain single frappera probablement fort dans les charts anglais, ni ne démentira ce statut de "Tonton" de la soul UK.

 

Deux de ses neveux et nièces s'appellent Eric Lau et Rahel. Lau s'était fait connaître avec un tout bon petit album intitulé New Territories voici quelques temps. Une nu-soul sucrée, bien faite, bien produite et chantée par une flopée de collaborateurs masculins et féminins. Le dernier morceau paru Everytime me chatouille agréablement les écoutilles, je me réjouis d'entendre la suite!

 

La bonne surprise belge (anversoise, eh oui, encore! Avec Pomrad, Brzzvll, A/T/O/S, ça commence à faire beaucoup) s'appelle Okon & The Movement. Articulé autour de Judith Okon, le groupe défend une soul façon D'Angelo avec un énorme son et de solides qualités instrumentales, tous les membres du groupe sortant de la pépinière du Conservatoire d'Anvers. Ils m'ont tout simplement bluffé! Il me tarde de les voir sur scène.

   

Mes interviews radiophoniques avec Pomrad et Mélanie De Biasio sont en ligne. Jetez-y une oreille!

Allez, je vous demande la route. En vous souhaitant une excellente semaine, quoi que vous fassiez, faites-le bien.

EN ROTATION LOURDE CETTE SEMAINE

ALBUMS
+/ Charles Bradley & The Menahan Street Band: Victim of Love (Dunham/Daptone) / soul
+/ Mélanie De Biasio: No Deal (Pias) / jazz
+/ V/A : Digging the Blogosphere 2 (Heavenly Sweetness) / jazz-beats-soul-hiphop
+/ Aretha Franklin: Aretha Arrives (Atlantic) / soul
+/ Bob Marley & The Wailers: Babylon By Bus (Island) / reggae

SINGLES, 45'S & EP'S
+/ Eric Lau & Rahel: Everytime (Cdr) / soul-nu soul
+/ Pomrad: This Day EP (Earnest Endeavours) / modern funk-boogie
+/ Jay Z: Open Letter (ROC Nation) / hip hop
+/ Omar: The Man EP (Freestyle) / Soul-Nu soul
+/ Okon & The Movement: EP (Cdr)
+/ Boddhi Satva feat. Paul Randolph: Soldier Daz i Kue remix (Offering Recordings)

A VOIR, DANSER, CETTE SEMAINE
24/04/13: DJ JAZZY JEFF @ BAZAAR
25/04/13: COOL PRESENTS THE BRAND NEW HEAVIES @ HET DEPOT
25/04/13: SPEAKEASY @ LE BAR DU MATIN
25/04/13: DYME-A -DUZIN + THE FROESHELEERS (SERIAK, FRADES & SIKA) & DJ ARAL @ LA CHOCOLATERIE
26/04/13: CLUB CHALEUR @ LES FOUS D'EN FACE (LIEGE)
27/04/13: OUR PARTY @ BRONKS FEAT. JAMIE 3:26, ONDA SONORA, NICK BLOW
27/04/13: LEFTORIUM @ BAZAAR (DYED SOUNDOROM, MARK E, GEOFFROY, PRINCE OFF, L-FÊTES)
28/04/13: RECORD FAIR AT GALERIE RAVENSTEIN
01/05/13: SEUN KUTI & EGYPT 80 @ PLACE ROUPPE

Nos partenaires