In my hard drive #2: Entre la poire et le fromage

02/11/11 à 11:46 - Mise à jour à 11:46

Funk, reggae, soul, house, metal... Chaque semaine, DJ Kwak partage ses good vibes du moment.

In my hard drive #2: Entre la poire et le fromage

© DPA/Britta Pedersen

C'est parce que, voyez-vous, entre la poire et le fromage, avec style, aisance et félicité, je me prête au jeu du paganisme auditif. Celui qui prie le Dieu Volume. Ça n'amuse pas beaucoup mes voisins, mais je le pratique surtout dans ces cathédrales des temps modernes que sont les salles de concert. J'ai donc été voir Motörhead et quand la sempiternelle question "Is it Loud Enough?" est tombée, j'ai hurlé aux loups que non, ça ne va pas assez fort, que j'en veux plus. Faut être honnête, c'était pas utile. Mais ça fait du bien. Pas un grand cru, d'ailleurs, ce concert, les garçons ont fait le métier. Que Dieu prête vie à St Lemmy, on s'y retrouvera, religieusement dans deux ans, sans faute. Je disserte. Je m'éloigne.

A mon corps défendant, j'ai beaucoup entendu le bruit des bottes de la connerie cette semaine. Deux faits divers dont ont souffert des gens peu ou prou proches de moi. Et, par deux fois, le fameux silence des pantoufles pour toute réponse. C'est dingue! Je suis énervé, indigné, en colère. James Brown a chanté Get into it, get involved pour rien ou pas grand-chose. C'est difficile de se rapprocher, on est hors des rails. A propos de rail, New York Transit Authority nous rappelle l'utilité d'attraper le train par un track furieusement accrocheur appellée Off the Traxx/Catch that Train. Entre électro à l'ancienne, façon triturage de boite à rythme Roland TR 808 et bass music britonne du meilleur acabit. Ça m'a désaxé les cervicales pendant toute la semaine. La face B, produite par un artiste appellé Conqueror est à l'avenant.

 

New York Transit Authority 'Off The Traxx' / Conqueror 'Highest Order' Lobster Boy [LOB003] by stholdings

On dit souvent que "qui trop embrasse, mal étreint". Sortir moins de disques semble indiqué dans le cas de Hyperdub Recordings, par exemple. Au début impeccable, l'équipe de Kode 9 se dilue dans ce qui se rapproche de l'euro-dance la plus putassière. Mais quand la sortie est bonne, elle l'est vraiment. Preuve en est le dernier maxi en date de Cooly G en collaboration avec Karizma (nommé It's Serious) ou cet halluciné Polyphonic Dreams de Scratcha DVA. Chez Daptone Records, parcimonie rime avec qualité. On publie peu mais bien. Un excellent disque de raretés et faces B pour Sharon Jones & The Dap Kings (Soul Time). Une réédition d'un artiste béninois du nom de El Rego, dont le moindre disque original doit valoir le prix de la dette extérieure de son pays.

 

Scratcha DVA - Polyphonic Dreams by ScratchaDVA

Mon camarade Mars Blackmon de Marseille m'a sollicité pour quelqu'entreprise relative à ses activités radiophoniques sur Radio Grenouille, me voici donc plongé dans une série de compilations ensoleillées et, parfois, agréables. Faut pas confondre. Exhumer pour le principe, c'est souvent abscons. Exhumer des vrais bijoux inconnus, c'est faire oeuvre de salubrité publique. L'art de la compilation de raretés est un difficile équilibre et peu savent y parvenir. Certains labels comme Soundway Records, Strut Records ou BBE s'en sont fait une spécialité. Soul Jazz Records aussi, qui a (encore) réédité des raretés du mythique label jamaïcain Studio One. C'est fin, c'est très fin, ça s'écoute sans faim et ça nourrit l'âme. Etonnante Jamaïque. Qu'une petite île de la Caraïbe ait eu autant d'influence sur la musique moderne me sidère. Son patrimoine discographique semble infini. Allez, je vous laisse, je vais chez le disquaire.

Quoi que vous fassiez, faites-le bien. En vous souhaitant une excellente semaine.

Deejay Kwak (deejaykwak@me.com)

En rotation lourde cette semaine:

+/ Motörhead: No Sleep till Hammersmith (Bronze) / rock'n'roll
+/ James Brown: Get on the Good Foot (Polydor) / funk
+/ New York Transit Authority: Off the Traxx /Catch that Train (Lobster Boy) / Electro - bass
+/ Zara McFarlane: Until Tomorrow (Brownswood) / Jazz
+/ Public Enemy: It Takes a Nation of Millions to Hold us Back (Def Jam) / hip hop
+/ Various: Sofrito Tropical Discotheque (Strut) / Tropical Funk
+/ Various: The Legendary Studio One Records: Original Recordings (Soul Jazz Records) / reggae
+/ Sharon Jones & The Dap Kings: Soul time (Daptone) / soul-rhythm&blues

En savoir plus sur:

Nos partenaires