Imprimer ses vinyles en 3D? C'est possible...

11/02/14 à 16:44 - Mise à jour à 16:48

Source: Focus Vif

L'ingénieure américaine Amanda Ghassaei a cherché et trouvé un moyen d'utiliser des fichiers MP3 pour imprimer des 33 tours. Et ça "sonne"...

Imprimer ses vinyles en 3D? C'est possible...

Une imprimante 3D à disques vinyles © captures d'écran amandaghassaei.com

Alors qu'elles relevaient encore il y a peu de la science-fiction, elles s'apprêtent à faire des infidélités aux industries de pointe pour envahir les maisons et révolutionner notre quotidien. Même Barack Obama le dit: les imprimantes 3D vont changer le monde. Le tout ce qu'il y a de plus sérieux hebdomadaire britannique The Economist va jusqu'à parler d'une troisième révolution industrielle. C'est en tout cas le début d'une nouvelle ère. Celle d'un autre artisanat. D'un faire soi-même moderne. Besoin d'une paire de chaussures pour madame, d'un nouveau dentier pour papy? Envie d'un collier inimitable pour sortir ce soir? Ces machines, on nous le promet, donneront vie à nos rêves les plus fous.

Les imprimantes 3D fabriquent des objets modélisés sur ordinateur en déposant de la matière strate après strate. L'encre est remplacée par du plastique ou encore du métal, de la céramique, du béton... Les possibilités sont infinies. Si elles ne sont pas rentables pour fabriquer en masse des gros objets simples, ces imprimantes du futur se prêteraient particulièrement aux séries limitées et aux pièces complexes... Afin d'explorer les limites actuelles de ces nouvelles technologies, l'ingénieure américaine Amanda Ghassaei a cherché et trouvé un moyen d'utiliser des fichiers MP3 pour imprimer des 33 tours (elle explique toute la démarche à suivre sur son site Internet).

3D Printed Record from Amanda Ghassaei on Vimeo.

Pour l'instant, la qualité sonore de ces disques composés de plusieurs couches de plastique est particulièrement lamentable. Son taux d'échantillonnage est quatre fois inférieur à celui d'un morceau au format MP3. Au point qu'on se croirait en train d'écouter Smells Like Teen Spirit, de l'extérieur de la salle des fêtes communale pendant une boum de réthos... Les mélomanes devraient probablement pouvoir y trouver leur compte une fois que ces drôles de machines se seront développées et auront gagné en précision. Ces 33 tours peuvent être lus sur n'importe quel électrophone ou tourne-disques.

Il s'agit apparemment du premier disque microsillon imprimé avec une imprimante 3D mais un homme avait déjà avec cette bestiole créé des disques écoutables sur les appareils Fisher-Price. On n'y est certes pas encore mais tout ça risque d'ici quelques temps de faire grincer des dents dans les maisons de disques.

En savoir plus sur:

Nos partenaires